Restaurant Des Arcades

4

RESTAURANT DES ARCADES restaurant à BELGENTIER - Le Bouche à OreilleLui, faut un peu lever les yeux au risque de le louper! Restaurant d’étage équipé d’une étonnante terrasse qui domine. Campé sur le plancher des vaches, impossible de savoir. Sauf à être moineau, astronaute… ou simplement déjà initié de la belle table de Christine Foucou. Délicieuse salle claire mangée par un décor choisi agrémenté d’œuvres d’art (et quelles!), beaux verres et nappages, le sentiment d’être sur un petit nuage alors qu’il ne s’agit que du 1er étage. Avant même d’avoir planté le 1er coup de fourchette, même Mauricette serait dans de bonnes dispositions, c’est vous dire mon aise. Intuition confirmée: une cuisine sincère et gourmande qui a de vrais mérites! Entre traditionnelle familiale et bourgeoise! De quoi sautiller de la gencive avec des produits sains et frais! Formule 16€ le midi, sinon carte avec 3 entrées et 4 plats! Frustrera les amateurs de listes interminables! Le frais « fait-maison » a ses exigences! Obligé de me farcir la « terrine aux 3 foies »! Mes petits cornichons, foncez! Recette de la grand-mère de Christine Foucou! Poulet, porc et canard! Présentation un peu alambiquée, mais un régal! 15/20.

RESTAURANT DES ARCADES restaurant à BELGENTIER - Le Bouche à Oreille Allez-y mollo sur le pain, sinon impossible d’arriver au bout du plat du jour mes petits amours: « sauté de veau à la provençale, pommes de terre fondante et légumes ». Les accrocs du pèse-personne et les mangeurs de petits pois avec une pince à épiler vont souffrir! Viande de qualité peu grasse comme pour deux, gouleyante sauce tomatée aux herbes, fameuse ratatouille avec cuissons séparées des légumes un peu chargée en huile, patates du jour fondantes. 14,5/20. Dessert de la formule était le fondant au chocolat fait ici, mais décliné. Au cahier des recettes à gouter suivant disponibilité: magret en feuilleté, dos de cabillaud sauce légère au curcuma, et un dessert figé à l’année: la pastilla aux pommes et caramel au beurre salé. Mioum! Les fouilleurs de CV apprendront que Christine Foucou est arrivée dans le monde de la cuisine « sur le tard », après une autre vie. Avec envie et ténacité, elle apprend aux côtés de cuisiniers comme Pascal Bonamy de « La Colombe » à Hyères, et Alain Ryon désormais au Lavandou. Voilà expliqué mon plaisir avec les assiettes. Début d’une belle histoire entamée début 2018, va monter en température. Bref! De quoi aisément cultiver votre art du bourrelet et sortir vos papilles du marasme ambiant.

RESTAURANT DES ARCADES restaurant à BELGENTIER - Le Bouche à Oreille

EXPOSITION D'ARTISTES LOCAUX – BALCON-TERRASSE – ACCUEIL GROUPES A L'ANNÉE – ACCÈS HANDICAPÉS