Patin Couffin

4

PATIN COUFFIN restaurant à TOULON - Le Bouche à OreilleUn miracle qui dure dans la ville. Entre restaurateurs mégalos, cuisiniers approximatifs et tiroirs-caisses sans scrupules, mes frères réjouissons-nous pour le Toulon gourmand que le patron Arnaud Soulier tienne le cap de la qualité. Que dis-je, le cap! Une péninsule oui! Ah! Que je vous dise! Ce soir d’été, Mauricette était d’une bonne humeur inhabituelle! Faut dire qu’elle adore le « Patin Couffin » et son chef! Un as de la cuisine fusion, un roi de l’improvisation, un créatif hyperactif fin des alliances et des associations! Pas de celles de 1901 mais de 2017! Suffit que je dise ça pour que la dame au chapeau vert vise un classique: « foie gras poêlé sur pommes de terre sautées, lard de Colonata, œuf poché ». En plein mois de juillet, l’ambition a de l’allure. Du classique maitrisé, généreux et goûteux: tapons dedans à la cuillère comme un mousquetaire. Typique d’un plat qu’adore généralement aussi celui qui le fait. 16/20. Puis « St-Jacques poêlées, émulsion de yuzu, légumes croquants de saison ». Tout y est: taille des légumes adaptée, sauce crémée acidulée (le yuzu est un agrume d’Asie) et 5 coquillages frais sans corail. Vraiment délicieux, Mauricette se laisse porter. Et Mauricette qui se laisse porter, c’est compliqué, si vous voyez ce que je veux dire. 15,5/20. Je suis resté sage avec l’excellent menu à 32€, la belle affaire.

PATIN COUFFIN restaurant à TOULON - Le Bouche à Oreille En ce moment, un « gaspacho de tomates « Rose de Berne », mozzarella burrata, huile d’olive et poivrons ». Ça vous changera des soupes en brick. Le fruit sucré, la mozza crémeuse, le poivron chuchoté et l’huile d’olive fruitée. 15/20. Mieux que dans bon nombre de restaurant thaï: « nage de rouget au curry rouge, lait de coco, épices asiatiques ». Dans ce cas flagrant de talent culinaire, le cuisinier pourrait servir n’importe quel poisson, ça fonctionnerait. Sauce puissante et fine, les deux mon capitaine. La semoule joue le rôle de féculent, peut mieux faire. Un 15,5/20 quand même. Chocolat de grande qualité et peu sucré pour un rappel chocolat/menthe qui eut son heure de gloire dans le sac à main des dames avec « cœur coulant au chocolat Valrhona, After Eight et sorbet menthe » à 15/20. Et vous n’aurez plus à choisir entre les deux! Voici le rigolo « tout-en-un » « tiramisu tarte citron meringuée » qui tape dans le mille, 15/20. Service plein sourire mené avec entrain et fraicheur par Magalie Capoccia. Toujours cette terrasse, rare. Un patio ouvert aux beaux jours, mûrier-platane et plantes exotiques. La meilleure pour la fin: nouveau cuisinier! Ah ben ça! Un jovial quinqua qui connait parfaitement la musique de la sauce et du fumet. L’esprit voulu par Arnaud Soulier est ainsi parfaitement conservé. Table essentielle et (trop) discrète de la ville. Encore que, maintenant que vous savez…

SERVICE TARDIF JUSQU'A MINUIT – TERRASSE FUMEURS SUIVANT MÉTÉO