My Little Warung

5

Selon la définition même de la direction: « un warung (prononcez ouarungue) est un restaurant de rue ou de plage… où l’on mange des plats préparés par des mères de famille… avec des ingrédients frais cuisinés maison ».

C’est ainsi que la plage de Bonnegrâce ajoute (enfin) une saine alternative aux hamburgers, pizzas et moules-frites. On n’entre pas chez « My Little Warung » avec l’idée d’y trouver une gastronomie d’exception. Pas le propos et de toute façon, pas de rideaux, pas de serveur courbés au sourire figé, pas d’assiettes décorées de fil d’or… et pas d’addition de pacha! J’en vois de derrière mon stylo qui tendent l’oreille: je vous connais bien, amis lecteurs et lecteuses. Bien manger oui, mais pas à n’importe quel prix! Ici, des plats asiatiques cuisinés à l’instant qu’on déguste « sur le pouce »: Thaïlande, Birmanie, Laos, Vietnam, Indonésie… La patronne derrière le comptoir conseille, explique, détaille et vous refile un plateau.

Chuis gentil, je cite les plats en français: curry vert coco poulet, crevettes ou tofu. Bœuf satay mijoté. Canard laqué sauce hoi sin (barbecue asiatique). Riz et nouilles frits avec ail, chou, oignons frits, ciboulette, carotte et chips de crevettes. Nouille poulet ou crevette, brouillade d’œuf soja, chou chinois et cacahuètes. Et le fameux « bo bun » choisi: bœuf sauté avec des vermicelles de riz, salade, carottes oignons rouges, concombres, menthe et coriandre avec un pâté impérial au porc parfumé. Servi dans une assiette-bol bien pratique, légumes taillés avec à propos et frais comme rarement dans un restaurant asiatique, si vous voyez ce que je veux dire. Le bœuf est de qualité, ce qui change de la sous-bavette surcuite de 4ème catégorie si souvent refilée. Avec les pâtes gourmandes, l’ensemble est un mélange réellement doué, le nem maison (extra) est comme la cerise sur le gâteau. 14,5/20. Mauricette n’est à pas plaindre avec son « chiang mai ». En résumé: poulet au gingembre (mais pas que) qui la régale. Constat itou que mon plat, je ne vais pas répéter la même chose. 14,5/20.

Fin sucrée avec une spécialité asiatique découverte par Marco Polo en 1292 dans la ville de Perlak à Sumatra. Il s’agit du… « gâteau de maman », un mi-cuit chocolat maison. Je vous taquine. Un vrai fondant bien d’chez nous au gout de vrai chocolat vendu… 2€ et noté 14/20! On se retrouve du coup avec une formule complète à… 11€. Le café est un peu cher: 2€ pour un gobelet en plastoc jetable… Boutique dotée d’un univers personnel, marquant les esprits par une identité visuelle et surtout une cuisine épatante. Une saine alternative aux « endroits pour manger rapidement ». Prenez toutefois votre temps: la mer vous regarde.