Lou Petoulet

4

LOU PETOULET restaurant à CARQUEIRANNE - Le Bouche à OreilleContexte de rêve et travail de pro. Oui, les deux peuvent se conjuguer même dans un coin aussi touristique. « Lou Petoulet » est à flan de coteau, sur la route du col du Serre. Ce qui lui confère une vue panoramique sur la Grande Bleue et les Iles. L’auberge ne fait pas la une des journaux spécialisés dans les frasques égotiques des cuisiniers relatées par leurs copains journalistes: Angélique et Damien Casani sont discrets et n’aiment pas tellement les photos. Faire plaisir au client, ça oui. Ça se voit comme le nez au milieu du portrait de Mauricette, c’est vous dire. La météo nous autorise à un repas en terrasse, sous les pins et face à la mer. Hors-saison, la cheminée n’est pas mal non plus. Extraits de la carte du moment: fleur de courgette au rouget, bisque de favouilles. Croustillant de gambas, basilic et poivron rouge. Queue de langouste au pistou. Filet de bœuf sauce vierge et condiments. Le menu à 34€ est un modèle de générosité raffinée, en dessous de la logique tarifaire supposée d’un tel lieu. Géométrique et stylé « foie gras de canard, chutney de tomates vertes » servi à température ambiante, avec pain grillé! Une auberge classe, mais auberge quand même! Chutney parfaitement dosé. 15,5/20. Choisie par la dame au chapeau vert, la « tartine de pommes et Saint-Marcellin lardé ».

LOU PETOULET restaurant à CARQUEIRANNE - Le Bouche à Oreille Pour qu’elle décline le foie gras, fallait bien une telle gourmandise: brick classique, pomme et lardons cuisinés, fromage fondu. Soigné et frais. 15/20. Belle portion et cuisson surveillée du « filet de pagre, crumble de noix de cajou, moutarde à l’ancienne ». 15,5/20 grâce à l’émulsion beurre-crème qui accompagne, douée pour régaler. Le « gigot d’agneau persillé, jus corsé ». Timide jus corsé, mais 4 tranches d’une viande formidable, dorée par la cuisson et rosée à cœur. Dessus, une fine persillade qui évite la caricature de l’ail. J’ai eu un peu peur en voyant arriver… j’ai saucé jusqu’au bout… avec le bon pain maison. C’est l’heure des retrouvailles avec le « nougat glacé et son dôme de caramel ». Dôme de caramel devenu pyramide. Ce nougat du diable est le meilleur référencé par nos services à l’heure où je vous cause. Miel, caramel, fruits confits et je crois bien noix de pécan caramélisées mais Mauricette m’a boulotté les deux tiers avant vérification. 15,5/20. Sa « nage de fraises épicée au gingembre » valait 15/20 selon elle car personnellement, je n’ai pas gouté. Service en binôme grand sourire qui met à l’aise, cave variée de bonne connaissance. Auberge sincère fonctionnant pour part importante sur un volant d’habitués connaisseurs. Si d’aventure, il ne m’étonnerait point que vous en deveniez.

LOU PETOULET restaurant à CARQUEIRANNE - Le Bouche à Oreille

COCKTAILS DINATOIRES – MARIAGES – BAPTÊMES – REPAS D'AFFAIRES ET DE GROUPES – TERRASSE PANORAMIQUE – PARKING PRIVÉ