Lou Petoulet

4

LOU PETOULET restaurant à CARQUEIRANNE - Le Bouche à OreilleCiel d’azur sans fin, vue panoramique sur la Grande Bleue et les Iles. Sauf qu’à la date de notre test printanier, un peu frisquet qu’il fait. Avec Mauricette, on trouve refuge devant la cheminée allumée mais l’été, faudra pas y compter. D’autant que la terrasse de bois est ce qui se fait de mieux, sous le soleil ou sous les pins, c’est vous qui voyez, personne ne vous force la main. Angélique et Damien Casani n’imposent que de beaux sourires et une amabilité naturelle bien éloignée des codes du genre qui ont fréquemment cours sur le littoral varois. Un peu cet esprit « auberge » préservé avec tous les bons côtés et aussi, une cuisine de très beau niveau. Un lieu où l’on se sent si bien qu’on en regrette presque l’absence de chambres d’hôtes pour prolonger. Enfin bon. Notre mise en bouche: « gambas, carottes et gingembre, éclats de pistache ». L’ensemble danse la samba des saveurs, la samba des gambas. 15,5/20. Même si je ne l’ai jamais dit, je le répète: toutes les viandes sont françaises à « Lou Pétoulet ». Question de principe. Le « rôti de selle d’agneau persillé » est ce jour remplacé par les côtelettes du même oiseau.

LOU PETOULET restaurant à CARQUEIRANNE - Le Bouche à Oreille Viande de grande qualité, fine et peu grasse. Qui ne sent pas le mouton comme souvent quand l’agneau sent l’escroc. Sinon, assiette comme prévue: purée fine, asperges vertes, jus corsé délicat. 15/20. Un poisson travaillé comme une viande, la lotte est spécialiste du genre: « lotte fumée au thym, poêlée de rattes ». Rôti lardé et une sauce remarquable inspirée de la fameuse vigneronne, mais augmentée de Porto. C’est parfait, généreux et sans sophistication mal placée: 15,5/20. Les desserts? Le classique de la maison « nougat glacé et son dôme de caramel » qui est le préféré dans la base de données de Mauricette! Ah! Goût de miel, de caramel, de fruits confits! Un feu d’artifice! Ce qui dans les nuances de sucrés est toujours un sacré numéro d’équilibriste! 15,5/20. Et puis un classique d’Escoffier interprété: « poire Belle-Hélène revisitée ». Poire pochée entière lustrée au chocolat, posée sur un robuste lit de crème fouettée (mettez des coups de doigts) (allez-y) (personne ne regarde). 15,5/20. Gastronomie appliquée dans l’air du temps, originale sur ses fondamentaux assurés d’une cuisine française maitrisée. Gastronomie sainement joyeuse, de surcroit.

LOU PETOULET restaurant à CARQUEIRANNE - Le Bouche à Oreille

COCKTAILS DINATOIRES – MARIAGES – BAPTÊMES
REPAS D'AFFAIRES ET DE GROUPES
TERRASSE PANORAMIQUE – PARKING PRIVÉ