Lou Clavèu

4.5

LOU CLAVÈU restaurant à FONTVIEILLE - Le Bouche à OreilleComme sortie d’un film de Tim Burton, une maisonnette tarabiscotée d’un étage en angle aigu, fenêtres à petits carreaux. Eteinte depuis une paire d’années, elle se réveille, et pas qu’à moitié. Un couple de trentenaires aux minois d’adolescents persistants, incapable de faire les choses à moitié. Avec Mauricette en appétit depuis l’éternité, il fallait être au moins deux pour évaluer la cuisine bicéphale proposée. Quoi, hein, comment? Aloïs Bornaque cuisine des plats traditionnels qui chantent le terroir français: carpaccio de lotte au parfum de citronnelle, main de Bouddha et pickles. Filet de turbot, asperges blanches, écorces d’orange. Filet de bœuf poêlé, jus corsé à la sarriette, légumes d’hiver… Terroir thaï fomentée par Saychon Fornaque: curry rouge d’agneau, tom yam kung: bouillon, palourdes, crevettes, feuille de lime tomate, citron vert, citronnelle… Et puis des recettes fusion inspirées des deux mondes, comme dans mon menu à 25€: « tempuras de gambas et tombée de légumes ». Comme un bol, 3 superbes bestiaux bodybuildés, croustillants et chair souple. Base légumes finement émincés, jus tonique aux saveurs asiatiques. Vas-y Fernand, ouvre la bouche et ferme les yeux: 15,5/20.

LOU CLAVÈU restaurant à FONTVIEILLE - Le Bouche à Oreille Autre monde, cuisine bourgeoise de Provence: « médaillon fondant d’agneau cuit 5h, pommes purée, jus au thym ». Un médaillon peut-être, mais alors un gros. Jus puissant non traficoté, purée gourmande et tempuras de légumes. Avec les doigts, vous avez le droit. C’est douceur! 15,5/20. La piquante et épicée dame au chapeau vert opte pour le thaï « green curry de poulet, riz parfumé thaï ». Son curry préféré. Sauce soutenue, forcément. Petits légumes comme des biscuits, riz maitrisé. Comme là-bas mais ici: 15/20. Les desserts de niveau: religieuse, crème vanille Bourbon et caramel. Tiramisu cardamome et fraises. Et puis la « salade d’agrumes marinée au gingembre, tuile croustillante au safran ». Suprêmes détaillés, sans peau. Sirop ajusté qui fait grimper aux rideaux, me donne envie de chanter mais vaut mieux pas. 15/20. Le couple est entré dans la petite maison sans changer le mobilier ni la déco. Ouverture avec les moyens du bord, faut bien commencer par le début. Allez, je vous dis tout. Natif du sud-ouest, Aloïs Bornaque est notamment passé chez des pointures de la sauce comme Alain Parodi à La Valbonne (06), Christian Willer au Martinez et le discret Sébastien Broda quand ils officiaient encore à Cannes (06). Voilà expliqué « Lou Clavèu », le joli clou planté dans nos cœurs.

LOU CLAVÈU restaurant à FONTVIEILLE - Le Bouche à Oreille

OUVERT A L'ANNÉE – GROUPES 20 – PARKING VOISIN