Les Pieds Sur Terre

0

Avec le nouveau propriétaire, on a visiblement à faire à un retour aux affaires puisqu’il était là auparavant, avant de céder au suivant.

L’ancien-nouveau a laissé les menus des prédécesseurs affiché dehors. On s’en tape, les clients ne comprennent rien de toute façon, j’en fais mon affaire, balivernes et fadaises comme s’il en pleuvait. Clientèle sous le charme anesthésiant de la terrasse ombragée saturée de vigne vierge qui fait penser à une forêt du même nom. Très agréable en ces périodes de chaleur. Le taulier justifie lourdement à l’attablé l’existence d’une ardoise avec des noms de plats à la craie: « c’est passqu’on fait du frais comme ça suivant le marché et pis tout est maison ». Il prend exemple de l’entrée du jour « feuilleté de Saint-Jacques »: « on travaille du frais, c’est meilleur et pis avec l’ardoise c’est pratique quand y en n’a plus, y en n’a plus ».

Alors figurez-vous que ce feuilleté, je l’ai pris. Sûr que pour être frais, il est frais: de ce congelé que servent certains serial-cantineurs à nos chères têtes blondes dans les écoles, et d’autres à l’alité hospitalisé. Comme une mini-tatin molle et déprimante. Une horreur. 10 ans que je n’ai pas vu ce truc au resto! Une horreur à dénoncer dans la Convention de Genève! Halte à la souffrance des clients au restaurant! Vous allez rire: dans le feuilleté ultra-plat de St-Jacques… aucune St-Jacques! Même pas l’ombre d’une sous-pétoncle: juste deux mini-moules et deux mini-crevettes 7€ et 4/20 malgré les feuilles de salade fraiche! J’ai déjà commandé le plat, impossible de reculer: « T-Bone de veau ». Grosse assiette rectangulaire avec les meilleures frites mangées dans le canton depuis belle lurette! Fraiches, deux bains méticuleux. Le reste, un flan de courgette correct, (encore) salade verte.

Le T-Bone: du décongelé traumatisé dur, trop cuit. Un pot avec une sauce infecte, une sous-béarnaise au gout de plastique. Moi: « bravooo… vous faites aussi la béarnaise? ». Le taulier avec aplomb: « bien sûr oui m’sieur! ». Ça fait peur hein, ces restaurateurs-menteurs au même code APE que l’honnête cuisinier, et qui sont généralement les premiers à pleurnicher quand ils se font épingler sur Tripadvisor. 17€ et 8/20 grâce aux remarquables frites. Voilà. Vous savez tout. Sauf que j’en regrette la précédente direction plutôt sympathique, qui à défaut de proposer une cuisine parfaite ne racontait pas de doucereuses sornettes au chaland. Allez hop: on dégage!