Les Maguettes Gourmandes

1.5

Difficile de nier l’effort de la maison qui n’évolue pas dans un contexte favorable à l’ambition gastronomique: dans une galerie marchande Intermarché très excentrée du centre-ville.

Vas-y coco, donne-moi du plaisir. On m’avait toutefois informé sur la qualité rare des « Maguettes Gourmandes ». Comme j’adore l’improbable autant que l’inattendu, j’y suis entré la fleur au fusil. Haut de plafond comme un hangar, et affiche publicitaire du café Henri Blanc. Ça entame mal. Mais serviettes en tissu et verres astiqués: bravo. Une quinzaine de client. J’ai vite saisi l’ampleur du désastre au service en observant les trépignements de ma table voisine: 30 minutes pour une entrecôte, et voir une autre table se lever pour aller chercher du pain. J’ai donc piqué la carte des menus sur la table à côté sinon j’y serais encore! Des entrées de 12,50€ à 19,75€… des pâtes de 11,85€ à 26,65€… des plats de 12,10€ à 34,75€.

User du centime d’euro est une stratégie tarifaire… usée. Mais passons. Une quarantaine de plats au total sans compter les desserts. Comment peut-on cuisiner 40 plats en cuisine sans un bataillon de cuisiniers? Allez savoir… Question chronomètre, j’ai vite abandonné l’idée d’un plat à la carte. La serveuse prend (enfin) la commande, 25 minutes après. Au bout desquelles arrive mon plat du jour. C’est long, 25 minutes pour un plat du jour. Il s’appelle « fondant de volaille farci aux cèpes, sauce champignons, salade, frites ». Un bout de volaille démoulé de sa condition industrielle, une farce sans gout malgré l’intitulé aguicheur, une abondante sauce correcte. Frites congelées qui trempent dedans. Feuilles de salade dures comme du bambou avec vinaigrette qui trempent dans la sauce, aussi. Je trempe donc dans une curieuse affaire. 10/20 grâce à la sauce pas maladroite.

Et puis comme faut bien rire, j’ai demandé: « les desserts sont tous maison? ». Vouivouivoui. Alors « ile flottante ». Pas maison, mais la présentation fait de sérieux efforts et sort du lot. 13/20. Le café Henri Blanc demandé « serré » arrive long. C’est ennuyeux: c’est plus long à boire et comme il est très mauvais… et puis je voulais des explications sur le service chaotique quoiqu’amical de la confuse serveuse: « mon cousin est en vacances cette semaine alors je le remplace mais en fait, je suis coiffeuse ». Et comme la patronne est en cuisine, forcément, ça tangue sévère point de vue organisation globale. Bref! 16€ la formule, ça vaut pas plus et plutôt moins dans un tel contexte d’approximation culinaire et au service.