Le Béal

4.5

LE BÉAL restaurant à HYÈRES - Le Bouche à OreillePas notre genre de délivrer des conseils. La ville devrait songer à donner une médaille à Valentin Cherifi. Quel motif? Je vous aide: patron âgé de 23 ans au moment de la reprise de l’ex « Joy » (25 aujourd’hui), produits frais rondement besognés pour une cuisine entre classique et nouveauté, un investissement humain et financier, un courage hors-pair, une ouverture à l’année et un personnel dévoué. Quoique je pouffe sans retenue à l’idée de penser que, médaille ou pas, le grand gagnant est le client. Oui, ce satané client qui décide. Soir d’été: terrasse remplie, la grosse vingtaine. Voyez, pas une usine à bouffe, mais un véritable restaurant selon les codes en vigueur dans l’esprit de l’exigeante Mauricette! Véritable cuisinier ayant fait les poches des anciens côtoyés. Pourtant, pas d’effets de toque qui se mord la langoustine ni de tarifs à la mords-moi le porte-monnaie. Menu complet 29,50€. Que ce soit avec la « salade de poulpe aux saveurs de méditerranée » et la « salade du Béal, crudités, roulé de volaille au pesto et parmesan »: beau travail de préparation! Découpes précises, assaisonnement solide et juste! Pas de cette déprimante caricature provençale, juste le gout des choses, saines et lisibles.15/20 chacun!

LE BÉAL restaurant à HYÈRES - Le Bouche à OreilleSi j’apprécie les « farcis hyérois façon grand-mère », je me suis régalé des garnitures, légumes confits et riz mixte. Façon ratatouille dans la préparation gourmande sans poivrons, titillée avec délicatesse par quelques savoureuses épices orientales! Fameux! 15/20. Mauricette est passée à la vitesse supérieure avec le « risotto au parmesan et son dos de cabillaud en croute de chorizo ». Riz crémeux cuit comme il faut: un support de luxe du poisson épicé. 15,5/20. Celle qui se raserait les poils du nez pour du bon fromage conclut avec « trio de fromages maison Grosso ». A température ambiante (ouééé), bon pain. Chèvre, Ossau-Iraty et Munster. Extra. Dessert que j’attendais un peu laborieux à l’énoncé, un dessert de cuisinier quoi… « tarte banane flambée au rhum, choco et coco ». Mes petits poulets, c’est un délice! Une tarte à l’ancienne, pâte façon sablé breton farcie chocolat banane, amandes ou noix poêlées je ne sais plus, j’en perds mon lapin. Un étonnant régal mais faudra pas avoir boulotté toute la panière à pain avant! 15/20. Service tout sourire passé à la vitesse supérieure depuis l’an passé, courte carte de vin achalandée en bio et au verre. Oui, m’sieur-dame! Une médaille que j’vous dis! La médaille de l’embellissement culinaire en pleine zone touristique!

LE BÉAL restaurant à HYÈRES - Le Bouche à Oreille

OUVERT À L'ANNÉE – TERRASSE AU CALME – PLATS VEGAN ET VÉGÉTARIENS