L'Abri-Côtier

4

L'ABRI-CÔTIER restaurant à FRÉJUS - Le Bouche à OreilleLe port et ses bateaux, l’eau à deux pas non métaphoriques, terrasse ouverte à l’année, Christine Latriglia en meneuse de revue dans sa salle tenue comme peu de salles le sont quand chahutent les mouettes, gambadent les tongs et fleure l’ambre solaire. Vous pourrez faire coucou au chef Dominique Latriglia. Mais quand il aura fini de jouer avec ses poêles, s’il est de bonne humeur, s’il a envie. Le chef, il est comme ça. Il est gai comme un italien quand il sait qu’il aura de l’amour et du vin. Les poêles, ça fait de la vaisselle, mais c’est au poil pour le régal. Cet ancien élève de l’Ecole Hôtelière de Nice (1978) aux racines italiennes n’est pas du genre à jouer les jolis cœurs devant les paparazi des fourneaux. Il officie en discret. Même si on lui demandait de faire risette dans le journal, il ne pigerait pas qu’on fasse autant de cinéma pour des assiettes, fussent-elles gourmandes. Avec Mauricette, on s’en est mis raz la casquette! Avec « les gambas Cameron grillées, risotto au chorizo ». La « Cameron » est une gambas considérable.Grosse comme ça, coupée en deux sur sa longueur (évidemment!) et poêlée. Posée sur un savoureux risotto au fumet extra, la taille de la fameuse charcuterie ibérique a son importance. Ne faites pas les malins avant de l’avoir sous le nez: vous ne demanderez pas de rab. 15/20.

L'ABRI-CÔTIER restaurant à FRÉJUS - Le Bouche à Oreille Même registre de générosité, d’absence de calculette avec mes « linguine aux asperges, noix et jambon Serrano ». Pâtes crémées-poêlées, ce qui fige un peu la gourmande préparation. Ça n’a pas tellement amputé mon plaisir puisque 15/20, à l’aise. Les desserts maison sonnent la charge: tarte au citron meringuée (un monument), tarte tatin (une légende), glace Plombière et Grand Marnier (connait pas), et « pavlova aux fruits rouges » qui fera exécuter la danse du cygne à Mauricette et le « nougat glacé et coulis d’abricot ». Un nougat « à l’italienne », tendre façon Semifreddo. Des bonheurs sans effort à 15/20. Ça doit faire la vingtaine d’années que le couple Latriglia œuvre à bord de « L’Abri-côtier ». Quelques tempêtes, des coups de chaud, des doutes… mais toujours cette généreuse cuisine du sud teintée d’Italie. L’histoire continue.

L'ABRI-CÔTIER restaurant à FRÉJUS - Le Bouche à Oreille

TERRASSE SUR LE PORT – OUVERT À L'ANNÉE – BOUILLABAISSE 48H