La Crepe

2

Quand même! Ya marqué « La Crêpe » au frontispice de la boutique!

On est quand même un peu loin de la crêpe formidable qui croustille comme à Ploemeur, Guiguen ou Roscoff. Et c’est pas parce que c’est une crêperie de galerie marchande qu’est obligée la prestation terne. Je parle de la cuisine car au niveau de l’accueil et du service, la petite dame souriante est exceptionnelle de convivialité. Quel sourire communicatif! Remarquable! Le contraire d’une bretonne qui fait la tronche! Bref! Avec Mauricette, on aurait bien aimé que la cuisine suive. Elle se cantonne dans le strict minimum pour sustenter le pousse-caddie qui fait le plein de la semaine. Et le personnel de la galerie y trouve le réconfort lors des pauses méritées autour d’un café ou d’un coca bien installé dans les jolis fauteuils, ou dehors si clope. Autant dire que c’est pas la peine de faire du Mozart en cuisine. Une quinzaine de galettes (blé noir), des omelettes, des quiches, des pâtes et une suggestion du jour. La dame au chapeau vert fonce comme souvent sur la galette « Guéméné » curieusement classée dans les « complètes ». Mais qu’importe! Oignons confits, pomme cuite et la fameuse andouille de Guéméné taillée en fine tranche. Préparation correcte, mais la galette est trop molle et surtout manque bigrement de sel. Mauricette m’a regardé avec ses yeux globuleux de gobi derrière ses lunettes aux verres épais puis a vidé la salière sur sa galette. 12/20 pour la préparation. Et 11,2€ quand même pour l’addition.

Moi j’ai visé comme toujours celle qu’on nomme « la complète » curieusement classée dans les « habituelles »: « jambon blanc, emmental, œuf ». Molle aussi, et j’ai vidé le reste de la salière dessus. De plus, la farine de sarrasin est beaucoup trop coupée au froment. Enfin bon. 12/20 et 7,5€. Moyen donc. Le bon point étant la sobriété de la présentation, pas de feuille de salade, pas de chichi: tant mieux! Comme je voulais faire le tour du propriétaire, j’ai conclu par la fameuse « beurre sucre ». Celle dont je rêve en regardant un coucher de soleil à La Croix de Maudez. On revient sur terre: beurre doux! Aaaarghh… La direction fait ma crêpe beurre-sucre avec du beurre doux! Et elle est n’est pas assez cuite! Ça vous pèse sur l’estomac jusqu’au lendemain matin! Bref! 7/20 et 2,5€. Pas de choix de cidre, le demi d’une banalité bas de gamme est vendu 6,8€ le demi. Le cadre de cette crêperie approximative est très agréable, clair avec terrasse. L’endroit amical notamment grâce au personnel souriant, mais pas pour la crêpe au sens où l’entend un amoureux de la chose bretonne.