Crêperie du Port

4

CRÊPERIE DU PORT restaurant à TOULON - Le Bouche à OreilleToulon, le port. Autant vous dire qu’avec Mauricette aux alentours de midi, on avait les genoux qui jouaient des castagnettes. Et puis on a rigolé comme des baleines en lisant le panneau « de père en fils depuis 2017 » posé devant la disparue institution Herrero. Grandes baies vitrées astiquées comme un sou neuf avec plein de clients aux minois ravis, on a voulu y passer un moment de notre vie de cobayes itinérants. Faut dire que la nouvelle direction a intégralement repensé l’établissement dans l’épure, choucard et classieux. Cuisine ouverte et service enjoué comme du Charles Trenet. Va falloir que je vous cause des assiettes: « Le Bouche à Oreille » n’est pas « Maisons et Décors ». Une carte de galettes aux énoncés classiques augmentée d’une ardoise de suggestions du moment à l’écoute des saisons. Idée rare et maligne: du produit frais de qualité dans la galette! Artichauts violets tournés poêlés à l’huile d’olive, oignons du pays et lard (la barigoule). Purée de patates douces de Hyères, effiloché de cuisse de canard, chutney d’échalotes (la Périgourdine). Brousse aux agrumes, oignons rouges, pignons et miel (le Maquis). Poulpes de roches, ail, persil et rouille maison… la Toulonnaise! Et d’autres! Mauricette opte pour « la Succulente »: boudin noir, oignons et pommes cuits au beurre.

CRÊPERIE DU PORT restaurant à TOULON - Le Bouche à Oreille Quand son gros nez vibre, on la sait ravie! Une indéniable cuisine de cuisinier! N’en déplaise aux normalisateurs des plaisirs de bouche! 14,5/20. Fidèle à ma rigide habitude, je teste « la complète »: jambon, œuf et fromage. Là encore appétissante mais sobre, sans chichis de surcharge, pas de bout de tomate, pas de bout d’orange, pas de feuille de salade, pas d’olive, pas de cosmétique cache-misère. Mais du « fond de jeu » ça oui! Jambon de qualité tranché sur place (maison Fillière Avignon). Bon, simplement bon. 14,5/20. Fallait donc pousser l’investigation dans le sucré avec une « beurre-sucre » conforme à ce que j’en attendais: beurre salé (AOP Isigny). Pas de grattage de centimes d’euros dans la maison. 14,5/20. Tout comme la « caramel au beurre salé maison », ça fait plaisir. Et du bien par où ça passe. Mauricette échangerait presque son chapeau vert contre une coiffe bigoudène! 14,5/20. Farines bretonnes Le Stunff (Morbihan), légumes du maraicher, viande du boucher et savoir-faire d’un duo père-fils: Rémi et Aurélien Harrel. Des curieux de tout brillants touche-à-tout (je serais trop long), des gens vivants blasés de rien. Ah oui! Glaces du maitre-glacier Pedone et cidres choisis: maisons Sassy, Sehedic (bio), Dupont et Eric Bordelet! Du sérieux aux tarifs sages. Nous sortirons le moral requinqué, convaincus qu’une institution était née sur le port.

CRÊPERIE DU PORT restaurant à TOULON - Le Bouche à Oreille

GALETTES ET CRÊPES CUISINÉES – PRODUITS FRAIS – GLACES ET SORBETS DU MAITRE-GLACIER PEDONE – TERRASSE FACE AU PORT