Crêperie du Port

4

CRÊPERIE DU PORT restaurant à TOULON - Le Bouche à OreilleEn toutes saisons les moussaillons sont à pied d’œuvre sur le pont du bateau. Oui vous êtes bien gentil môssieur du « Bouche à Oreille », mais alors quoi? Ami lecteur ou lectrice, je vous réponds qu’une crêperie avec des cuisines allumées alors même que vous n’avez peut-être pas encore bu votre 1er café du matin, ça ne court pas les rues, ni celles de Plougastel et encore moins celles de Toulon! Et encore moins sur le port! Tôt le matin ici on épluche, découpe, émince, monde, blanchit, taille, poêle… comme dit le slogan! Les dealers de surgelé et de « tout prêt » n’aiment pas beaucoup les Harrel père et fils: ils contrarient leur bizness de faussaires patentés. Fines gueules dans le privé, ils préfèrent servir à leur clientèle chérie les fines charcuteries de la maison Fillière à Avignon (84), le beurre demi-sel AOP Isigny, les farines bretonnes Le Stunff (56), les légumes frais du maraicher, les viandes du boucher et le poisson du poissonnier. Une vision du monde. Bref! Le dynamisme culinaire des Harrel rejaillit naturellement sur l’adorable personnel de salle, un peu dépassé ce midi. La proche centaine d’affamés à se décontracter l’orteil devant les bateaux, ça fait du boulot. Choix de galettes aux énoncés classiques dès 3€, une ardoise de créations à l’écoute des saisons. Je manque ici de place pour la liste d’exemples concrets, allez la zieuter sur la page du site! Mauricette rigole avec « l’indienne ». Avec elle si sari, c’est gagné! Filet de poulet cuisiné aux épices indiennes, ananas frais (hé oué), noix de cajou et emmenthal fondu.

Galette de sarrasin aérienne et qui ne donne pas dans la microscopique, pas de la cuisine pour les moustiques. 12,80€ pour 15/20. Je me régale le biniou avec « L’Atlantique »: cinq St-Jacques snackées (dur à dire mais aisé à boulotter), soupçon de caramel salé maison, fondue d’endives au gingembre, ail et citron vert. Cuisson surveillée du coquillage. J’en profite pour signaler que si vous souhaitez une galette croustillante, c’est possible mais faut le préciser à la commande. Une fois sous le pif, c’est trop tard. 15/20 et 15,80€. Amusant de se dire que même sans la stricte galette, les garnitures seules joueraient dans la cour du restaurant de qualité. Crêpe dessert classique, une « beurre-sucre » sans histoire, 3,3€ et 14/20. « Faut finir le cidre, je prends la Normande » qu’elle dit la dame au chapeau vert! Surtout: ne jamais la contrarier! Pommes fraiches poêlées au beurre et cassonade, caramel beurre salé, éclats de spéculoos, boule de glace caramel au beurre salé. Qui savait que la Normandie se situait du côté du paradis? A noter la délicieuse glace de la maison Pedone, l’excellence à mille lieux des escroqueries chimiques qui inondent le littoral. 15/20 et 8€. Du grand rare: une (vraie) carte de cidres pour escalader le bouchon! Notamment ceux des maisons Dupont et Eric Bordelet! Voilà. Et puis sourire en sortant de chez Rémi et Aurélien Harrel, quand on lit « Crêperie du Port, de père en fils depuis 2017 ».

 

PRODUITS FRAIS – GLACES ET SORBETS DU MAITRE-GLACIER PEDONE – TERRASSE FACE AU PORT