L’Eden Restaurant

4.5

L'EDEN RESTAURANT restaurant à ÉGUILLES - Le Bouche à OreilleL’EDEN RESTAURANT à Eguilles – Pariez un repas ici: que derrière cette façade courageusement casée dans un environnement peu propice au romantisme échevelé, se cache une sacrée bonne table. Si vous avez plein d’amis avec qui jouer, vous n’avez pas fini de vous régaler! Ah bon? Ici? Nooon… Si. On parie? En lisière de la zone des Jalassières, ce soir le restaurant accueillait à l’aise Blaise la trentaine de veinards… dont certains avaient probablement perdu un pari! Héhé… Les midis en semaine, une clientèle connaisseuse se bouscule au portillon, refusant la médiocrité d’un déjeuner bâclé: 1ère formule à 19,90€! Le soir, le couple Koessler pousse une idée double: une formidable cuisine inspirée, et une facette viandarde plus rustique pour essayer les rouges, Bourgogne et Côtes-du-rhône mais aussi Chili, Afrique du Sud et Argentine. Carte des vins représentative de l’état d’esprit de Rémi Koessler, cuisinier quadra parti parcourir le monde: la Chine (Wuhan) dans du palace, le Québec à « la table des Pères Nature », le Luxembourg. Du local aussi dans le CV avec « le Pigonnet » à Aix et « la Table de Ventabren ». Un cursus d’exigence qui définira une cuisine personnelle aux saveurs d’ici et d’ailleurs. Il ose les associations, et ça fonctionne comme à la parade! Les modestes intitulés ne sonnent pas la charge. Faut lire entre les lignes! Et goûter avec la bouche! Mauricette s’emballe avec « crevettes en tempura, quinoa en risotto, rouille à l’Espelette ».

L'EDEN RESTAURANT restaurant à ÉGUILLES - Le Bouche à Oreille Assiette noire déco shogun, crevettes croustillantes qu’elle picore avec ses gros doigts boudinés mais pas le risotto qui est chaud. La rouille interroge, les bricoles autour aussi: tout participe à l’œuvre du couturier! 16/20! Une ronde avec « tataki de thon sashimi mariné, crème d’ail noir, riz vénéré en risotto ». L’ail noir tonifie l’idée en finesse, thon tip-top comme du beurre, quelques légumes de saison: 16/20. Mes « ravioles aux cèpes » sont remplacées par « ravioles aux girolles ». Quand ya pu, ya pu. Idée en chaud-froid, épices d’ailleurs qui font la danse du ventre, noix, glace au foie gras, des herbes… 16/20. Infiniment plus classique mon « risotto du chef aux St-Jacques », la saison des françaises est arrivée! La St-Jacques, à l’instar des fraises et asperges: c’est pas toute l’année! Parmesan ajusté, crème travaillée gourmande, légume vivant-croquant, l’épice délicate taquine. 16/20. Le « Royal chocolat » confirme la prédisposition à la pâtisserie de la maison! Base financier, praliné croustillant et mousse chocolat. Un angle carambolé flingue la géométrie de la présentation, un délice à 15,5/20 pour le principe. Le duo au service prend du plaisir, Samiya Koessler irradie la salle comme son mari éclaire les assiettes. Adresse élégante et sincère au naturel. Du côté d’Aix, j’en connais un paquet qui vont gagner des paris.

L'EDEN RESTAURANT restaurant à ÉGUILLES - Le Bouche à Oreille

GRANDE CAPACITÉ (GROUPES) – PARKING DEVANT LE RESTAURANT – "BUSINESS LUNCH" EN 1 H LE MIDI EN SEMAINE! – OUVERT DIMANCHE (SE RENSEIGNER)