Le Tchitchou restaurant Marseille – Occupe un coin entier de rue mais n’allez pas imaginer n’importe quoi, le sobriquet dit tout: Le Tchitchou. Si petit qu’au rez-de-chaussée le comptoir et le matériel de la cuisine ouverte occupent la surface, un peu le frigo des boissons en vitrine aussi. Quelques tables à l’étage dans une salle bien agrémentée d’une décoration aux couleurs enfantines, mobilier de type scandinave. Avant de voir ça, faut passer commande en bas. Ardoise: 2 entrées à 4€, 2 plat à 9,5€ et 2 desserts à 4€. Pas de fautes de frappe. Dans un menu complet encore plus avantageux que cette douce tarification puisque 16€. Une idée sur deux est végétarienne, et je peux vous dire que si le registre n’est pas habituellement notre tasse de thé pour cause de tristounet empesé, on s’est régalé avec Mauricette!

Certes la brick au chèvre, vinaigrette au miel est un peu aride avec sa rondelle de fromage non fondue. Salade verte et tomate vivantes, par opposition aux salades en sachet et aux tomates qui n’ont jamais vu le soleil. 13/20. Le gaspacho de poivrons rouges, bresaola de la dame au chapeau vert l’enchante, et pour enchanter la dame au chapeau avec du poivron, faut pas y aller à reculons! Un nectar fruité, les poivrons aussi ont fait bronzette sous le soleil. 15/20. Viande de bœuf bio hachée aux herbes d’ici pour kefta de bœuf, sauce au curry, caviar de courgettes, carottes glacées. Aucune épice exotique dans les fameuses boulettes rosées à cœur, et la sauce ne pousse pas à la caricature, mesurée. Les légumes sont décidément formidables, travaillés. Et pas radin de la portion, on mange. 15/20. Après le gaspacho espagnol, Mauricette vire au risotto d’Italie: elle en perd son latin! Galettes de risotto, aubergine rôtie, poivrons confits, salade de melon. Quelle qualité de produit! Et pas bêcheur en quantité! Grande maitrise de tout, l’aubergine est un délice. 15/20. Nos desserts campent dans la cohérence visuelle soignée du repas et sans jouer les frimeurs. Dans son grand verre, la généreuse mousse au citron est l’appareil crémée commun d’une tarte au citron, moins citron que sucrée: 14/20. La tartelette amarena et chocolat tient sa promesse, dressée minute, une crème siphonnée (mais pas folle du tout) avec la célèbre cerise confite au sirop… moulinée (snif). Toit plat en chocolat noir, s’il était deux ça ferait les oreilles de Babar. 14,5/20.

Produits sélectionnés, bio pour la plupart. Dans ce genre de tarification amicale, cherchez pas: rapport qualité-prix décalé vue la maitrise du proprio, polyvalent cuisinier-serveur. Un quadra aussi introverti que doué, depuis plus de 10 ans dans le métier après une autre vie professionnelle, toutefois passé par Le Hilton à Paris et La Coquillade à Gargas (84). Pourquoi Jérôme Moreau s’est-il enfoui dans ce coin de la ville entre Cinq-Avenues et Camas? J’en sais rien. Vous lui demanderez. Bref! Très bon, vraiment pas cher mais ouvert uniquement le midi sauf réservation pour groupe. Zut alors!

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 5/5★ ΨΨΨ
Adresse
26 rue George
13005 MARSEILLE
Tél:04.91.69.23.86
Site : www.restaurant-le-tchitchou.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14,5/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
16/20
Cadre:
14,5/20
Pain:
13/20
Café:Nespresso 1,5€
pas pris
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jérôme Moreau
Spécialités
  • cuisine du marché bio
  • Crevettes au lait de coco et curry, salade de pois gourmands et riz blanc de camargue
  • Courgettes farcies aux champignons de paris, mousseline de carottes, polenta croustillante, sauce au vin rouge (vg)
  • Poitrine de porc confite au miel, pommes de terre rôties
  • Mille-feuilles de carottes aux épices (vg)
  • Caviar de courgettes au sésame (vg)
Menus
  • Formule 12,5€ et menu 16€
  • Groupe 25
  • Plat végétariens et classiques
Fermetures
  • Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 19h
  • Autre service (groupes) se renseigner
Plus…
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison
    - Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 5/5★ ΨΨΨ
    Adresse
    26 rue George
    13005 MARSEILLE
    Tél:04.91.69.23.86
    Site : www.restaurant-le-tchitchou.fr/
    Réseaux Sociaux :
    Accueil:
    14,5/20
    Service:
    14,5/20
    Qualité/prix:
    16/20
    Cadre:
    14,5/20
    Pain:
    13/20
    Café:Nespresso 1,5€
    pas pris
    Thé:
    Toilettes:
    14,5/20
    Vin:
    Environnement:
    Aux fourneaux
    • Chef : Jérôme Moreau
    Spécialités
    • cuisine du marché bio
    • Crevettes au lait de coco et curry, salade de pois gourmands et riz blanc de camargue
    • Courgettes farcies aux champignons de paris, mousseline de carottes, polenta croustillante, sauce au vin rouge (vg)
    • Poitrine de porc confite au miel, pommes de terre rôties
    • Mille-feuilles de carottes aux épices (vg)
    • Caviar de courgettes au sésame (vg)
    Menus
    • Formule 12,5€ et menu 16€
    • Groupe 25
    • Plat végétariens et classiques
    Fermetures
    • Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 19h
    • Autre service (groupes) se renseigner
    Plus…
      Sur place et...
      A emporter
      Livraison

      Le Tchitchou restaurant Marseille – Occupe un coin entier de rue mais n’allez pas imaginer n’importe quoi, le sobriquet dit tout: Le Tchitchou. Si petit qu’au rez-de-chaussée le comptoir et le matériel de la cuisine ouverte occupent la surface, un peu le frigo des boissons en vitrine aussi. Quelques tables à l’étage dans une salle bien agrémentée d’une décoration aux couleurs enfantines, mobilier de type scandinave. Avant de voir ça, faut passer commande en bas. Ardoise: 2 entrées à 4€, 2 plat à 9,5€ et 2 desserts à 4€. Pas de fautes de frappe. Dans un menu complet encore plus avantageux que cette douce tarification puisque 16€. Une idée sur deux est végétarienne, et je peux vous dire que si le registre n’est pas habituellement notre tasse de thé pour cause de tristounet empesé, on s’est régalé avec Mauricette!

      Certes la brick au chèvre, vinaigrette au miel est un peu aride avec sa rondelle de fromage non fondue. Salade verte et tomate vivantes, par opposition aux salades en sachet et aux tomates qui n’ont jamais vu le soleil. 13/20. Le gaspacho de poivrons rouges, bresaola de la dame au chapeau vert l’enchante, et pour enchanter la dame au chapeau avec du poivron, faut pas y aller à reculons! Un nectar fruité, les poivrons aussi ont fait bronzette sous le soleil. 15/20. Viande de bœuf bio hachée aux herbes d’ici pour kefta de bœuf, sauce au curry, caviar de courgettes, carottes glacées. Aucune épice exotique dans les fameuses boulettes rosées à cœur, et la sauce ne pousse pas à la caricature, mesurée. Les légumes sont décidément formidables, travaillés. Et pas radin de la portion, on mange. 15/20. Après le gaspacho espagnol, Mauricette vire au risotto d’Italie: elle en perd son latin! Galettes de risotto, aubergine rôtie, poivrons confits, salade de melon. Quelle qualité de produit! Et pas bêcheur en quantité! Grande maitrise de tout, l’aubergine est un délice. 15/20. Nos desserts campent dans la cohérence visuelle soignée du repas et sans jouer les frimeurs. Dans son grand verre, la généreuse mousse au citron est l’appareil crémée commun d’une tarte au citron, moins citron que sucrée: 14/20. La tartelette amarena et chocolat tient sa promesse, dressée minute, une crème siphonnée (mais pas folle du tout) avec la célèbre cerise confite au sirop… moulinée (snif). Toit plat en chocolat noir, s’il était deux ça ferait les oreilles de Babar. 14,5/20.

      Produits sélectionnés, bio pour la plupart. Dans ce genre de tarification amicale, cherchez pas: rapport qualité-prix décalé vue la maitrise du proprio, polyvalent cuisinier-serveur. Un quadra aussi introverti que doué, depuis plus de 10 ans dans le métier après une autre vie professionnelle, toutefois passé par Le Hilton à Paris et La Coquillade à Gargas (84). Pourquoi Jérôme Moreau s’est-il enfoui dans ce coin de la ville entre Cinq-Avenues et Camas? J’en sais rien. Vous lui demanderez. Bref! Très bon, vraiment pas cher mais ouvert uniquement le midi sauf réservation pour groupe. Zut alors!