Le Rock

3

On me prévient de l’existence d’un nouveau propriétaire.

J’aimais bien le lieu, marqué au fer rouge par une certaine forme de jeunisme supportable et qui, à l’époque où nous l’avions positivement référencé, se fournissait en produits choisis et de qualité: magret de canard Rougier qui n’est pas le pire, pancetta de Teyssier en Ardèche, figatelli de Folelli (Corse), Saint-Marcellin de chez Bourdin, charcuterie du voisin Baldacchino, Chavignol de la maison Triballat, frites et Chantilly maison. Un choix stratégique qualitatif sans doute épuisant puisque cet inventaire est désormais caduc.

Les tarifs n’ont pas tellement bougé, entrées à moins de 10€ (bravo), une dizaine de plats ou grandes salades entre 15€ et 30€, et une dizaine de « crocks » comme des sandwiches mi-burger et mi-croque monsieur de 16€ à 29€. Autrement dit, la maison écoute l’air du temps, s’adapte, écoute la demande. Leçon de marketing appliqué: le jour où le client demandera un magret de rouge-gorge ou un faux-filet de poulpe, on lui fera! Bref! J’ai jugé pertinent de me tourner vers la formule du jour à 13€ qui à lire l’intitulé, sort des banalités habituelles: « filet de lieu noir rôti au four » assuré comme frais par le serveur qui l’a même écrit sur l’ardoise. Un pavé régulier que je suspecte ne pas être du frais! Si ses côtés sont desséchés, le cœur est souple, le cuisinier s’applique.

Bilan positif, aidé par une huile au basilic sans ail défoliant. Un flan de carotte à la crème, un petit bol de pâtes rares sur les tables de restaurants, des pennoni. Sorte de penne rigate d’un diamètre supérieur. Huile avec basilic. Pas désagréable et même mieux puisque 14/20. Comme dessert, une verrine avec meringue, coulis caramel et chocolat (du vrai), chantilly pas maison (plus maison) une boule de glace praliné, un biscuit Cuillers comme pour faire les charlottes. 14/20. 13€ l’aventure du midi avec café: la bonne affaire qui vous changera des steak frites et crème caramel. Quand on sent l’effort comme ici, on pardonne volontiers la cuillère du dessert sale. Question de morale et de principe.