Le Quartz restaurant à Toulon – Faudrait manger loin du comptoir. Le patron est du genre tonique au pas décidé, considérablement stressant avec ses manies d’essuie-glace. Non seulement avec le client mais aussi avec son personnel féminin qu’il secoue pendant le service: “marche plus vite”. Adorable jusqu’alors, la petite me stresse à son tour. Même dans une brasserie, ya un rythme à ne pas dépasser pour le confort du client. Du même ordre et toujours en salle devant le client, le taulier braille aux cuisines “n’oublie pas mes lasagnes!”. J’en ai lâché mon bout de pain et ma voisine a cru à un hold-up. On a ri. Enfin bon. Terrasse place piétonne de centre-ville, ou intérieur avec bar. Cuisine au fond, à côté des WC et d’un amoncellement de chaises empilées, de cartons, de bouteilles et de futs de bière. La pagaille est aussi dans les sachets de mayo, ketchup et compagnie. Nous sommes fin aout, un sachet de moutarde affiche une DLC du 24 avril de la même année. Le plat du jour à 13,90€ se décline dans des formules. Suggestion à 15,90€ et la carte répond au genre attendu de ce type d’établissement. Une vingtaine de pizzas de 12,90€ à 14,80€. 6 salades dès 11,90€ et une vingtaine de plats de 11,90€ (carpaccio de bœuf) à 18,50€ (entrecôte grillée). Ça fait beaucoup de choses. Trop pour ne pas m’ajouter du stress au moment qui n’en manque pourtant pas. Comment peut-on cuisiner autant de plats? Enfin bon. J’attendais mieux de ma suggestion “gigot d’agneau, jus de viande, pommes Pont-Neuf et légumes“. La Pont-Neuf, c’est comme une frite noble, soigneusement taillée: à lire l’idée est plaisante. Le problème est que tout le reste de l’assiette tire vers le bas. Grosse viandasse bas de gamme épaisse de 4 cms qui sent le mouton réchauffé à plein pif, dure et nerveuse. Comme le rosbif, ce morceau doit être délicatement maintenu en température pour garder de l’intérêt. Jus clair eau et ail macéré, des bouts de légumes dont des haricots verts congelés, un coin salade en sachet avec balsamique sur le côté. Ça vole pas haut: 15,90€ quand même 8/20 pour l’effort tape-à-l’œil. Je filais sur un zéro mérité, mais je sais pas ce qui m’a pris: j’ai demandé une “salade de fruits“. Agréable et fraiche comme la plupart des ses composants. Découpes sérieuses, jus finaud. Il a juste fallu que le patron passe 3 fois devant ma table pour survendre cette salade que j’avais sous le nez, que du frais, fait minute, gnagnagna. Pénible. Bref! 5,9€ et 14/20. Notez bien que je n’aurais pas posée la même note sur l’ananas frais de ma voisine: un quartier du fruit horriblement badigeonné de topping industriel au chocolat, un gros prout de chantilly. Mais passons. Un restaurant qui privilégie la mise en forme des assiettes que la qualité des produits utilisés, bas de gamme. En conséquence facturés trop chèrement. Ya mieux dans le quartier, faut juste chercher un peu.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 1.5/5★ Ψ
Adresse
5 place Puget
83000 TOULON
Tél:04.94.62.10.90
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14/20
Service:
13/20
Qualité/prix:
11/20
Cadre:
14/20
Pain:
ciabatta 14,5/20
Café:1,7€ pas pris
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
    Spécialités
    • stress et terrasse
    Menus
    • Suggestions
    • Carte
    • Pizzas
    Fermetures
    • Ouvert du lundi au samedi midi
    Plus…
    • Terrasse
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison