Le Clos Des Vignes

4

LE CLOS DES VIGNES restaurant CotignacAncienne bergerie de pierre posée au milieu des vignes, terrasse pieds dans les ceps et tête à l’ombre, l’œil porte loin dans la campagne.

Faut que je vous dise, dans mon classement personnel je tiens ce restaurant pour un des plus agréables fréquentés. Si vous ne me croyez pas mes petits rossignols, tandis que vous irez chasser le champignon aux aurores, passez dès 9h du matin y réserver votre table pour midi: zieutez le panorama et vous êtes gentil, vous m’envoyez un essemesse pour me remercier. Ça fait toujours plaisir. Bref! Equipe en place depuis décembre 2018 et pour peu que vous sachiez faire la différence entre des joues de bœuf et du filet de merlu vous passerez un de ces bons moments de table qui font des souvenirs à raconter à vos amis devant la cheminée. L’intégral discret et presque quadra Nicolas Picard n’a pas les mains dans sa toque.

LE CLOS DES VIGNES restaurant CotignacDes exemples avec la carte actuelle: salade de poulpe au vinaigre balsamique et huile d’olive vierge, suprêmes d’agrumes. Mignon de veau, jus de veau au poivre fermenté et poivre noir de Malabar. Pressé d’agneau de Sisteron confit sept heures, artichauts barigoule. Ris de veau juste saisis, arancini de printemps, velouté d’asperges vertes. Palourdes façon Bulhão Pato: ail, coriandre, citron… Médaillon de lotte lardés à la pancetta, velouté d’ail des ours. Pas mal à l’oreille non? Mon cas: « foie gras de canard mi-cuit maison ». Servi avec confiture de coing (c’est à Cotignac ou jamais!), je préfère l’excellent pain à la brioche toastée, mais vous faites comme vous voulez. Douceur et caractère dans le fricot: 15/20. La perle du repas avec le « dos de cabillaud mijoté au cidre et beurre salé, pomme de terre grenailles et pommes rôties ». Dressage pas frimeur, assiette creuse, gourmand jus, poisson frais juste raidi, nacré avec peau. Doux Jésus que c’est bon! Recette maligne qui devrait rapidement être plagiée ! Héhé!.. Le chef s’en fout un peu: il a du stock sous la toque! 15,5/20.

L’état d’esprit se mesure (aussi) à la volonté tarifaire et à la qualité du « petit » menu. Le midi en semaine, la formule à 15,50€ est une aubaine! Recettes travaillées avec autant d’application que la carte. Allez lire sur facebook, j’ai plus de place ici pour être bavard. Le cuisinier pratique une cuisine de Provence qui lorgne avec finesse vers l’Italie, influences génétiques d’un père breton! 9 années sur le littoral varois comme chef de cuisine à la Seyne-sur-Mer, la Piazza et le Georges. Avant, « Le Connaught » du temps de Michel Bourdin (Londres), un étoilé allemand à Karlsruhe, puis le sud notamment comme chef de partie au « Chantecler » à Nice (avec Michel Del Burgo). La salle déroule, Alexandra Mousset et son équipe font le job avec discrétion, comme avec un désir de s’effacer devant l’évidence d’une cuisine éloquente et d’un panorama de rêve sur les vignes. Joli coup de table, joli couple formidable.LE CLOS DES VIGNES restaurant Cotignac