Le Carré restaurant La Ciotat – Un peu surpris par le niveau de tarification un poil culotté! Deux plats du jour à 14,5€: poulet basquaise ou une crêpe! 3 salades à 19€ et 21€, des tartares de 21€ à 26€, 6 poissons de 26€ (daurade en portefeuille) à 28€ (sole meunière), 3 pâtes avec pennes à l’arrabiata vendue 19€ (ouch) ou wok asiatique à 23€, et puis 5 viandes de 21€ (andouillette probablement plaquée or) à côte de bœuf 35€. Pardonnez le côté rébarbatif de mon exposé nécessaire, mais dans ce cas de moquerie avérée du client il convient d’être précis! La tarification serait moins gênante en cas de cuisine soignée. Sauf qu’il s’agit ici de grosse bouffe banale mise en scène avec du tralala esthétisé et réalisée avec des produits de trop basse qualité. Bref!

L’accueil du patron assis à l’entrée avec son chien pourrait entrer dans le cadre d’un folklore bon enfant. Les deux serveuses se glissent dans le cadre minimum d’amabilité requise: porte-assiette et tiroir-caisse. J’ai vu passer les deux plats du jour cités plus haut, des menus enfant avec des frites marrons et j’en passe. J’ai eu peur. Alors en bon cobaye consciencieux, j’ai voulu laisser la chance au produit avec un plat qui passe ou qui casse: sole meunière 350/400g. Ça casse. J’ai vite pigé que le service ne proposerait pas de découpe. C’est vrai que l’exercice est généralement réservé aux restaurants. Une assiette ovale noire maquillée avec de la poudre orange comme s’il en pleuvait. Des légumes poêlés sans application, un risotto trop cuit à l’ail: faut oser. Et puis ma pôvre sole de basse extraction molle et peu colorée par la cuisson, certes dodue mais de piètre qualité, de l’huile, peut-être du beurre, pas de citron. Et badigeonnée d’une persillade: le truc qui m’achève! Comment peut-on appeler ce truc une sole meunière? C’est de la maltraitance à l’égard du Larousse Culinaire! Avez-vous déjà lu dans la bible culinaire provençale de Jean-Baptiste Reboul la recette des pieds-paquets sauce au beurre et celle des alouettes farcies au foie gras? Non? Hé ben alors! Je dégaine sans hésitation le 6/20 pour ce plat facturé 28€ quand même. Pas de dessert, la tarte aux pommes de sous-traitance traine en salle dans son moule en alu. Alors que la nourriture vous flingue le crapaud et le moral, le tarif des boissons n’est pas assommant, en tout cas pour le formidable café à 2€ et l’eau gazeuse à 3,5€ de marque Ogapur.

Si le plan vous séduit, c’est planqué aux mirettes puisque Le Carré se situe sur le parking du Nouveau Port de Plaisance à La Ciotat. Du sur-mesure pour raquer et mal manger. Caricatural et risible. Dommage, c’est plutôt joli Lili.

Pas de chèque. CB à partir de 15€
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 0/5★ 00
Adresse
Promenade François Mullet Nouveau Port de Plaisance
13600 LA CIOTAT
Tél:04.42.04.87.91
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14/20
Service:
11/20
Qualité/prix:
7/20
Cadre:
15/20
Pain:
14,5/20
Café:Malongo 2€
16/20
Thé:
Toilettes:
14/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : allez savoir!
Spécialités
  • tiroir-caisse et transgression des recettes
Menus
  • Formule 18€ midi
  • Carte
  • Enfant 13€
  • Tapas
Fermetures
    Plus…
    • Terrasse vélum clopeuse
    • Soirées à thème
    • Parking sur place
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison