Le Cap Horn restaurant Six-Fours – Comme le signale avec habileté la direction: limonade toute la journée et coucher de soleil magnifique. Comme partout sur le littoral, vagues sur le tableau et bateaux sur la photo: les établissements avec terrasse qui font à manger pullulent! Visez bien! Les meilleurs souvent se planquent et devant, les margoulins s’adonnent au rentable exercice du tir aux pigeons de parisiens et de germains en boxer-short! Sauf. De vrais restaurateurs font un sacré bon boulot. Du genre qui vous regardent droit dans les yeux au moment de l’encaissement: le Cap Horn, institution bruscaine sur le port reprise par le couple Bablee en 2018. C’est eux, les sauf. Nécessaires travaux d’embellissement et organisation des cuisines repensée, désormais ouverte aux mirettes!

La cuisine déroule dans un esprit de brasserie classieuse où d’évidence le personnel vérifie chaque assiette envoyée. Démonstration vécue en hiver avec l’estampe pas japonaise façon Bottero, Mauricette. Idées simples et soignées avec tartares proprets, camembert au lait cru pané, salades travaillées, entrecôtes bio sauce morilles ou poivre, côte de bœuf au beurre d’olive noire, un burger aussi avec pain de boulanger. Et des plats qui sonnent la charge à nos vieilles oreilles pourtant blasées: foie gras de canard poché au vin rouge, linguines aux couteaux en crème de persillade, filet de Saint-Pierre aux agrumes et même des plats vegan. La dame au chapeau vert rêve de voyages… Dans un soupir bruyant, elle déguste L’Asie-Pacifique, une belle salade appliquée: choux chinois, croûtons au basilic thaï, vinaigrette au sésame torréfié et dessus, des gambas panées grosses comme ça sur une brochette, qu’on croque avec gourmandise sans se salir les doigts! Ça change des crevettes minimalistes fourguées par les radins de la gamelle qu’on boulotte avec une loupe. Salade-repas: 14,5/20. Mes Noix de St-Jacques à la plancha, servies avec crémeux de chou-fleur, légumes sautés et crème de parmesan! Cuisinée par un indéniable gourmand, une personne qui dresse l’assiette en se léchant les babines. Beau coquillage sans corail parfait de cuisson, chair caressée et nacrée à cœur. Pas de la sous-pétoncle du Chili. 26€ pour ce boulot généreux de gourmandise, le 15/20 est le moins que je peux. Formidable: la direction a fait le choix courageux de recruter une pâtissière! Elle propose de fins desserts de niveau qui bichonneront l’amateur… sans dépasser les 10€! Je flirte avec le mille-feuille en feuilletage et noisettes caramélisés, crème à la fève de tonka, pomme fraîche et sorbet pomme. Dressage causant de maîtrise, fruité et croustillant devant, l’excès de sucre est banni. Les profiteroles de la maison, de vraies faites ici, sont parait-il un monument. Bref! 15,5/20 pour ce mille-feuille!

Maryse et Ludovic Bablee en salle n’en font pas des tonnes, déroulent en discrétion avec leurs collaborateurs, pro. Possibilité d’un petit noir ou l’apéro dans le salon devant le comptoir ou en terrasse sur le port, à l’année. De toute évidence et comme vous l’aurez compris: Le Cap Horn est “un cas à part” selon Mauricette… qui s’y connait en originalité.

LUDOVIC BABLEE
ACCUEIL

MARYSE BABLEE
ACCUEIL

ÉRIC TOUCHARD
BONNE SURPRISE

BENOIT DETAILLE
SERVICE

MANON FLEURIAU
PÂTISSERIE

TERRASSES SUR LE PORT - A L'ANNÉE - ACCUEIL GROUPES
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
44 quai Saint-Pierre Le Brusc
83140 SIX-FOURS
Tél:04.94.74.92.51
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
14,5/20
Café:Malongo
pas pris
Toilettes:
16/20
Aux fourneaux
  • Chef : Éric Touchard. Pâtissière: Manon Fleuriau
Spécialités
  • cuisine et pâtisserie faite maison
Menus
  • Plat du jour 14€ midi semaine sauf vendredi aïoli complet 19€
  • Suggestions et carte
  • Enfant (-12 ans) 10€
Fermetures
  • Ouvert le midi sauf mercredi hors-saison
  • En été ouvert 7j/7 midi et soir et vacances scolaires d'hiver
Plus…
  • Bar avec salon
  • Groupe 30 en hiver (été se renseigner)
  • Deux terrasses vue port