Au centre-ville, l’hôtel Toppin propose une soirée-étape aux voyageurs: repas du soir, chambre et petit-déjeuner. Sauf qu’il ne fait pas restaurant. Alors la direction sous-traite le travail au voisinage, 4 ou 5 adresses où on y va à pied car ceux qui vivent là ont jeté la clé et en plus, c’est pas loin. L’un d’eux est celui dont le sobriquet douillet est inscrit ci-dessus: “le Bouchon Lyonnais”. Autant vous dire que j’en salivais d’avance, je raffole de cette cuisine. Terrible de se prendre une telle déception dans la cafetière quand on s’attend à la madeleine de Proust. Alors j’explique.… …
 

CETTE PAGE N'EST PLUS D'ACTUALITÉ!

POUR SAVOIR SI EXISTE UNE NOUVELLE CRITIQUE DE CE RESTAURANT OU POUR TROUVER UN AUTRE RESTAURANT

https://www.le-bouche-a-oreille.com/

ABONNEZ-VOUS (OU ABONNEZ UN AMI)

EN VOUS RENDANT ICI :

https://www.le-bouche-a-oreille.com/abonnement/


REJOIGNEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L'APPLICATION ET TROUVEZ UN RESTAURANT