Le Boréal

1.5

LE BORÉAL restaurant Saint Maximin La sainte Baume – J’ambitionnais de manger ailleurs dans la ville: complet. Alors je tombe ici. La maison insiste surtout sur l’idée de burger. Mais il est déjà tard: j’entre. C’est tout petit avec 6/8 tables, la cuisine au fond du couloir, madame au tiroir-caisse.

Faut pas être Sherlock Holmes pour piger qu’il s’agit d’un snack qui se prend pour un restaurant. Culotté vu le chamboulement des codes, le style camping et l’empilage du stock de produits dans la petite salle: cartons de café, bouteilles, produits d’entretien. Autant dire qu’aujourd’hui ça ne devrait pas tambouriner dans les tubulures! La dame qui vient vous servir comme au restaurant est souriante, presque mielleuse. Une dizaine de burgers de 9€ à 15€. Et des suppléments. C’est révélateur d’un état d’esprit, le supplément facturé. Des menus à 19€ et 22€! Boing! Des prix de… restaurant! J’ai choisi le burger « bûcheron ».

Pain froid trop mou. Le steak haché demandé saignant est abusivement cuit et tassé sur moins d’un centimètre, asséché. Aucun intérêt de prétendre utiliser de la viande Simmental (qui n’est d’ailleurs pas exempte de traficotage) si c’est pour avoir le même rendu que les franchises industrielles. Descriptif du reste: bien peu de Comté (c’est cher), lard bien grillé, sauce tartare prétendue faite ici, oignons frais, salade, rondelle de tomate. Les frites sont épluchées ici et sans peau, peu grasses mais de couleur irrégulière, entre jeune clair et marron foncé. La note frise le pire à cause de la viande, je reste sur un 11/20 pour 13€, ce qui n’est pas donné vu le plaisir en berne.

Elle est rigolote dans son entrain feint, la dame. A chaque table: « alooors?.. un p’tit dessert qui va bien? ». Non merci, un café siouplé. Café moyen, gentiment proposé avec une horrible meringue au parfum d’aftershave de chippendale des années 80. Une horreur, et probablement aussi un redoutable anti-moustique. Les sièges clairs sont très sales, tachés. L’addition siouplé! Figurez-vous que la finaude taulière me facture la moutarde 1€! Le prix d’un pot de moutarde! Il parait que le diable se cache dans les détails! En voilà un qui est de taille! Un excellent argument pour éviter sans état d’âme cette boutique qui devrait avoir un peu honte, à vrai dire.