Le Bistrographe

2.5

Ah tiens? Je me souviens avoir flâné ici du temps où on y vendait des guitares! Finies les notes de musiques et les pédales ouah-ouah!

Sur le trottoir hurle désormais une ardoise: « le restaurant est au fond! ». L’endroit repensé est charmeur, plancher de bois brut et poutres au plafond. Le patron y exprime sa passion pour la photographie et les boiseries, au son visuel d’une harmonie calculée. J’aime les pluridisciplinaires, les preneurs de transversales, les qui ne marchent pas droit. Le jeu est risqué. Y compris pour le critique. Est-ce un véritable restaurant? Car la maison fait (aussi) restaurant dans la salle au fond, jolie comme tout et qui confirme l’esprit menuisier. Une promo Groupon existe au moment où je vous cause pour « payer moins cher » votre repas ici, mais ça ne nous regarde pas. Je note avec délice que l’intégralité de la blogosphère marseillaise alertée et convoquée a donné son avis positif sur la boutique généralement sans manger, se comportant tel l’attaché de presse. Comme toujours. Bref!

La clientèle est ici à majorité féminine, visiblement ravie de pouvoir manger seule sans être « dérangée ». En même temps nous n’étions que 5. Cuisine ouverte de cantine améliorée, j’ai vu le patron zen avec le client recadrer l’employée d’un regard noir. Enfin bon. Des salades de 14€ à 17€, tartes à 9,5€, soupe en saison, de nombreux desserts de 2,5€ à 6€! Et deux ou trois plats cuisinés comme mon « aubergine à la parmesane cuite au four » à 13,50€. Ah bon? On peut cuire cette recette autrement? Lors de la prise de commande, le monsieur m’a marmonné un truc à l’oreille du genre « cuit sous-vide pour ne pas mettre de gras ». Comme si l’argument portait sur celui qui choisit ce plat pour s’en prendre plein la moustache. La cassolette sort du four: c’est brûlant! Tant mieux! Bien gratinée.

En creusant, j’ai compris: les lamelles d’aubergines ne sont pas cuites dans l’huile pour les confire, mais effectivement cuites sous-vide! Belle idée! Ça n’ôte rien au gouteux de la recette, c’est même mieux puisqu’on apprécie le légume pour ce qu’il est! Faut juste que la sauce assure, elle est seule à défendre le gras du territoire… et c’est réussi! Petite salade verte à part, avec des graines, les filles aiment bien les graines. 14/20 pour 13,5€ alors que le plat était annoncé à 14€ sur la carte. Le café est très bien, Richard au pays de l’Henri (Blanc), une histoire royale. Sinon la posture voulue un peu snobo-bobo-artisto et son atmosphère monacale qui tapera sur le système de ceux qui aiment que le restaurant soit une fête avec des rires et des chants, l’idée a le mérite d’élargir l’offre des midis dans le coin. Amen.