La Terrasse Des Embruns

3

LA TERRASSE DES EMBRUNS restaurant Marseille – Dommage que le flot de circulation continu de la corniche vous emboucane les esgourdes jusqu’à plus soif.

Installé à un jet de pan-bagnat de la « plage des Prophètes », la terrasse est à un mètre de la chaussée, et puisque les grandes baies vitrées s’ouvrent magnifiquement sur la Grande Bleue et les iles, le boucan remplit la belle salle. Faudrait être sourd ou en hiver, baies fermées. Pour ne pas apprécier la cuisine aussi, faudrait être sourd… mais de la papille! Sans tomber dans le domaine de l’exceptionnel, les recettes visitent avec pertinence l’idée marseillaise: la dizaine d’entrées de 9,5€ (frites de panisses) à 16,5€ (salade de poulpe), 3 viandes dont l’entrecôte à 22,5€ (maturée), 5 ou 6 poissons ou assimilés dont dorade ou loup à 23,5€, quelques pâtes et des pizzas à partir de 13,5€. Et deux plats du jour à 15,5€.

Du tradi plein fer, avec des tarifs supérieurs à la moyenne mais ce que j’ai mangé était bon: c’est toujours mieux que lorsque c’est mauvais et donc, trop cher quel que soit le prix. Bref! Plat direct avec « linguine aux palourdes de Méditerranée ». J’aime généralement l’efficacité rustique de cette recette, ici avec crème, tomate, oignons, persil et vin blanc. Beaucoup de coquillages, pas radin. Je n’ai pas boudé mon plaisir, quelques réserves sur le visuel chargé sur le rebord en bouts de tomate, bâtonnets de chioggia, cebette, balsamique. J’ai tout fini en sauçant, prenant soin de ne pas toucher le balsamique pollueur. 14,5/20 pour 18,5€ quand même.

Desserts de 7,5€ à 10,5€. Pas pris. Le café n’est pas donné (2,3€), un bon Henri Blanc pour une fois. Service réglé entre serveuse un peu droite et le patron qui déroule, visiblement rodé à l’exercice de son métier. Il a tenu à Pointe Rouge « O Pédalo » pendant un long moment. Adresse à fréquenter si vous le souhaitez, surtout en hiver: la mer sera toujours en ligne de mire, mais vos oreilles seront épargnées.