La Remise à Besse-sur-Issole – Depuis quand La Remise fondée par Nadia et Alain Pesavento illumine le village? T’étais pas né dans la station (presque) balnéaire avec son plan d’eau. Nous-mêmes on ne sait plus depuis le temps qu’on s’y tape la terrine avec délice. Formule gagnante inchangée depuis presque toujours, au rythme d’une politique tarifaire qui nous change des assommeurs de Visa qui vous attendent au coin de l’assiette.

Menus 15€ et 21€ le midi en semaine, 25€ et 29€ tout le temps avec une carte faite pour régaler, du traditionnel bistrotier inventé par Alain Pesavento qui, sans le savoir et avant tout le monde au tout début des années 90, glissait déjà l’idée de « bistronomie » dans ses assiettes. Idées lustrées de cuisine bourgeoise gourmande: terrine de foie gras maison; gâteau de foie de volailles, coulis crémeux de tomates; carré d’agneau jus au thym; magret de canard sauce bigarade; filet de bœuf aux morilles; gambas flambées au pastis et le poisson frais, c’est suivant arrivage. Comme chaque année, je ne me suis pas fait prier pour y retourner essuyer les assiettes. Disparition saisonnière du « feuilleté de Saint-Jacques au Noilly-Prat » (il reviendra) pour les Saint-Jacques rôties aux agrumes, coquillage dans son plus simple apparat délicatement poêlé, suprêmes de pomelos et orange, bâtonnets croquants et taquins de Granny Smith. On sent les influences gastronomiques glanées par Jimmy Parmentier. On l’a connu ici-même apprenti formé par Alain Pesavento, avant qu’il n’officie à La Bastide de Tourtour. 15/20. Grand écart, comme si on passait de la cuisine de Loiseau à celle de Bocuse avec rognon de veau à la moutarde à l’ancienne, comme antithèse de style. Rognon bien cuit et rosé à cœur, sauce fine et généreuse, les deux font la paire Albert. Gratin dauphinois et tomate confite, devenue rare dans les assiettes et aussi bonne… plus rare encore! 14,5/20. Dans ce menu à 29€, le fromage est prévu. C’est écrit juste avant « desserts » et l’éventuel baba au rhum! Ce spécimen de compèt’ ne fait pas de chichis, vise direct, ne tortille pas l’arrière-train comme ces desserts gastro-comiques au gout de rien qu’on boulotte à la pince à épiler. Il tape direct dans le sujet, ce baba: le gout. Une belle tranche sortie d’un moule à savarin, grassement imbibée du sirop divin, chantilly maison et verre à dijo de rhum en prime. Dessert et digestif dans la même assiette! Vous avez pigé? 15/20. Voici une table à manger, pas à montrer des photos de plats sur Instagram. La cave bien pensée est sérieuse sans vous hold-uper le morlingue, nationale et locale avec Rimauresq en 3 couleurs et solide Bandol Gros Noré. Accueil, service et cuisine: tout le monde a le souci commun de ne pas décevoir l’habitué ou le voyageur. Salle douillette en hiver (poêle à bois), discrète terrasse typique des maisons de l’Issole l’été, on y ferait bien une partie de cartes (postales) sous la vigne. Commencez déjà par y casser une graine un de ces jours avec de vos amis, s’il vous en reste. La Remise de Nadia Pesavento? Comme la modernité d’un traditionnel éternel.

LA REMISE restaurant à BESSE-SUR-ISSOLE - Le Bouche à Oreille

JIMMY PARMENTIER
BONNE SURPRISE

AMANDINE LAINÉ
SECOND

PAULINE ST-MARTIN
COMMIS

MARIE PARMENTIER
SERVICE

TERRASSE OMBRAGÉE SANS VOITURE – PARKINGS A PROXIMITÉ
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
4 avenue de la Libération
83890 BESSE-SUR-ISSOLE
Tél:04.94.59.66.93
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
15/20
Café:Richard 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jimmy Parmentier
  • Second : Amandine Lainé
Spécialités
  • cuisine maison et recettes classiques
Menus
  • Menus 14€ midi semaine, 20€, 25€ et 29€
  • Carte
Fermetures
  • Fermé dimanche soir et lundi hors-saison
  • Fermé lundi en saison
Plus…
  • Climatisation
  • Jolie terrasse au calme les beaux jours
  • Grands parkings à deux pas
  • Exposition de tableaux et artistes locaux
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2021 4/5★ ΨΨΨ
Adresse
4 avenue de la Libération
83890 BESSE-SUR-ISSOLE
Tél:04.94.59.66.93
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
15,5/20
Qualité/prix:
15/20
Cadre:
15,5/20
Pain:
15/20
Café:Richard 2€
15/20
Thé:
Toilettes:
15/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Jimmy Parmentier
  • Second : Amandine Lainé
Spécialités
  • cuisine maison et recettes classiques
Menus
  • Menus 14€ midi semaine, 20€, 25€ et 29€
  • Carte
Fermetures
  • Fermé dimanche soir et lundi hors-saison
  • Fermé lundi en saison
Plus…
  • Climatisation
  • Jolie terrasse au calme les beaux jours
  • Grands parkings à deux pas
  • Exposition de tableaux et artistes locaux
Sur place et...
A emporter
Livraison

La Remise à Besse-sur-Issole – Depuis quand La Remise fondée par Nadia et Alain Pesavento illumine le village? T’étais pas né dans la station (presque) balnéaire avec son plan d’eau. Nous-mêmes on ne sait plus depuis le temps qu’on s’y tape la terrine avec délice. Formule gagnante inchangée depuis presque toujours, au rythme d’une politique tarifaire qui nous change des assommeurs de Visa qui vous attendent au coin de l’assiette.

Menus 15€ et 21€ le midi en semaine, 25€ et 29€ tout le temps avec une carte faite pour régaler, du traditionnel bistrotier inventé par Alain Pesavento qui, sans le savoir et avant tout le monde au tout début des années 90, glissait déjà l’idée de « bistronomie » dans ses assiettes. Idées lustrées de cuisine bourgeoise gourmande: terrine de foie gras maison; gâteau de foie de volailles, coulis crémeux de tomates; carré d’agneau jus au thym; magret de canard sauce bigarade; filet de bœuf aux morilles; gambas flambées au pastis et le poisson frais, c’est suivant arrivage. Comme chaque année, je ne me suis pas fait prier pour y retourner essuyer les assiettes. Disparition saisonnière du « feuilleté de Saint-Jacques au Noilly-Prat » (il reviendra) pour les Saint-Jacques rôties aux agrumes, coquillage dans son plus simple apparat délicatement poêlé, suprêmes de pomelos et orange, bâtonnets croquants et taquins de Granny Smith. On sent les influences gastronomiques glanées par Jimmy Parmentier. On l’a connu ici-même apprenti formé par Alain Pesavento, avant qu’il n’officie à La Bastide de Tourtour. 15/20. Grand écart, comme si on passait de la cuisine de Loiseau à celle de Bocuse avec rognon de veau à la moutarde à l’ancienne, comme antithèse de style. Rognon bien cuit et rosé à cœur, sauce fine et généreuse, les deux font la paire Albert. Gratin dauphinois et tomate confite, devenue rare dans les assiettes et aussi bonne… plus rare encore! 14,5/20. Dans ce menu à 29€, le fromage est prévu. C’est écrit juste avant « desserts » et l’éventuel baba au rhum! Ce spécimen de compèt’ ne fait pas de chichis, vise direct, ne tortille pas l’arrière-train comme ces desserts gastro-comiques au gout de rien qu’on boulotte à la pince à épiler. Il tape direct dans le sujet, ce baba: le gout. Une belle tranche sortie d’un moule à savarin, grassement imbibée du sirop divin, chantilly maison et verre à dijo de rhum en prime. Dessert et digestif dans la même assiette! Vous avez pigé? 15/20. Voici une table à manger, pas à montrer des photos de plats sur Instagram. La cave bien pensée est sérieuse sans vous hold-uper le morlingue, nationale et locale avec Rimauresq en 3 couleurs et solide Bandol Gros Noré. Accueil, service et cuisine: tout le monde a le souci commun de ne pas décevoir l’habitué ou le voyageur. Salle douillette en hiver (poêle à bois), discrète terrasse typique des maisons de l’Issole l’été, on y ferait bien une partie de cartes (postales) sous la vigne. Commencez déjà par y casser une graine un de ces jours avec de vos amis, s’il vous en reste. La Remise de Nadia Pesavento? Comme la modernité d’un traditionnel éternel.

LA REMISE restaurant à BESSE-SUR-ISSOLE - Le Bouche à Oreille

JIMMY PARMENTIER
BONNE SURPRISE

AMANDINE LAINÉ
SECOND

PAULINE ST-MARTIN
COMMIS

MARIE PARMENTIER
SERVICE

TERRASSE OMBRAGÉE SANS VOITURE – PARKINGS A PROXIMITÉ