Farinella

2.5

Une franchise, enfin je crois.

On cause toujours des mêmes, il est de bon ton de les critiquer. Alors qu’il en existe des plutôt correctes, comme celle-ci, même si le grattage de centimes est l’exercice préféré du comptable de la maison. Et puis le client ne fait pas le service, sauf à la fin pour aller payer à la caisse avec un système de carte magnétique un peu curieux. Enfin bon. A l’entrée, faut attendre sagement qu’on vienne vous chercher et on sait que certains jours, ça se bouscule sec au portillon. Grande salle un peu bruyante (ya du monde), un personnel plutôt expérimenté, tenue homogène, chemises blanches, certains avec un tablier couleur café. Et puis les cadres rodés expliquent aux jeunes arrivants le métier de la salle, pédagogisent en direct devant le client. Puisqu’on trouve peu de personnel, alors on forme des volontaires et peut-être même qu’on paye les heures supplémentaires.

Carte: pizza avec une pâte à pain de 9€ à 15€, 5 salades, des entrées de 11€ à 17€, des pâtes et quelques plats cuisinés. Faut savoir que la législation italienne oblige le restaurateur à une transparence des produits, c’est ainsi qu’il doit signaler sur sa carte les produits congelés: ici avec une petite étoile bleue. En France, les lobbys de l’agro-alimentaire ont eu la peau du consommateur en refusant cette loi. On se moque de la mafia italienne… mais celle de l’industrie de la bouffe est pire en France! Bref! Mes « lasagna » arrivées très vite ne font pas dans le copieux grandiloquent, plutôt dans le grammé, version pour picorer. L’intitulé du plat aguiche, entendez-vous la mandoline?.. « Les lasagnes typiques de l’Emilie, avec un mélange de viande hachée, tomate et béchamel ». Le restaurant Farinella, c’est beau comme une mélodie de Monteverdi chanté par… Farinelli!

Une feuille de basilic et coulis de tomate pas acide, mais si peu de viande… comptables bénis! Cela dit c’est bon même si bien peu maternel. Du coup les 14€ à débourser sont élevés ou alors à ce tarif, l’idée méritait d’être accompagnée d’un peu de salade servie à part, idéalement de roquette. Pas de desserts: 7,5€ et 8€ pour du congelé, non merci. Je sais bien que 80% des restaurateurs utilisent des produits identiques (ou pire) mais au moins ici, la direction est honnête. Dans cette enceinte commerciale façon parc d’attractions, d’aller s’y poser les rutabagas en cas de petit creux n’est pas l’idée la plus saugrenue que vous puissiez avoir.