Chez Valentino

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 0.5/5★ 0
0.5

Chez Valentino restaurant Ollioules – Derrière l’église et la mairie… J’aime bien Ollioules. Avec la pourtant petite cuisine derrière, le comptoir couvre 80% de la surface de la salle d’entrée.Autrement dit le plein est fait avec 6 clients assis sur des mange-debout, ce qui est économiquement court pour voir la risette au minois de son banquier. On ne s’en aperçoit qu’après:  le sous-sol de cave est coquettement aménagé et joliment dressé afin d’accueillir le chaland intéressé. Inventaire des propositions alimentaires: des piadinas, sorte de crêpes épaisses italiennes qu’on peut farcir. Aussi, 3 grillades (entrecôte, bavette et onglet), deux burgers à 13€ et 14,5€, deux plats cuisinés dont osso bucco à 16,5€ et pour le soir des tapas. Des planches à 25€, aussi. Autant dire qu’il fallait bien viser pour ne pas dégringoler de dépit du tabouret, histoire de laisser la chance à l’idée. J’ai mal visé avec daube de joues de bœuf confite à la provençale.

Le Valentino d’ici ne fait pas dans la haute-couture! L’assiette arrive avec une décoration périphérique de balsamique. Ça commence mal. Servie avec des linguines vaseuses réchauffées au micro-onde. Dessus, la joue de bœuf mal coupée n’a pas été parée, du gras et du nerf. Elle marine depuis un sacré moment. Oui, je sais bien: plus c’est réchauffé meilleur c’est. Ya quand même des limites: elle est vieille. Elle sent un peu fort du genre à faire tomber les prunes avant la saison, la sauce pas folle colle aux lèvres. 14€ et 8/20 sachant qu’en prime, la maison offre un ramequin de salade verte à la vinaigrette trop aillée à mon goût histoire de nettoyer le chantier. L’honnête direction m’avoue que les desserts ne sont pas maison, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont mauvais. Ça veut juste dire qu’ils ne sont pas faits ici. Alors que le prospectus annonce « produits frais et locaux ».Enfin bon. Le café est très bien. Et puis est entré un couple dans le restaurant s’annonçant venir par le site « La Fourchette ». Faut savoir que le restaurateur paye 2€ HT par couvert à ce site appartenant à TripAdvisor. Ici de plus, le taulier fait 30% de remise. Autrement dit, le client la Fourchette payera ma daube 9,8€ au lieu des 14€ pour le client qui ne bénéficie pas de remise. Moins 2,4€ (TTC) pour la réservation. Soit 7,4€ la daube. Je répète: moi j’ai payé 14€. Autant dire que le restaurateur se tire deux balles dans le pied: une fois en rognant sur sa marge directe, une autre fois en se grillant de la clientèle locale qui entend tout et paye plein pot.

Bref! Je ne suis pas du genre gratteur, mais comme le couple avait compris que j’avais tout entendu, je m’étais parié qu’il m’offrirait le café, histoire d’atténuer ma frustration de client lésé surfacturé. Mais non.Bilan: cuisine un peu courte et délicatesse absente. A voir pour les cocktails et encore, vous n’êtes pas tellement obligés.