Café [R]égal restaurant à Marseille – Sous-titré « Cuisine locale et solidaire ». Ça veut dire quoi? En tout cas mes canetons mignons, voici un air de jamais vu encore qu’il vous soit déjà arrivé de très bien manger ailleurs! Devanture comme une épicerie de quartier et dans la foulée comme un couloir (beurk) bien décoré (ouaiii) de mobilier de récupération retapé. Au bout, un comptoir et exposition en vitrine de gourmandises faites ici. Au global dans la gamelle, aucune gnognote snackeuse pour se bichonner le coffre à lentilles. Du bon.

Un cuisinier, un vrai avec du doigté et de la pédagogie. Du genre au turbin tôt le matin à triturer du produits frais, il fait même son pain, goute ses sauces et ses jus avant sortie du plat pour le grand bain. Le mérite, faut le chercher du côté de la locomotive architecte-bâtisseuse qui sait s’entourer. Virginie Capitaine mène sa barque (facile) avec assurance et conviction, avec et grâce à une courte équipe de jeunes volontaires, sauf le chef, (un peu) plus vieux que les autres. Au menu du jour, 3 entrées/4 plats/3 desserts ce qui n’est pas rien quand le fait maison est intégral. Je choisis nougat de chèvre frais, suprême de pintade, champignons et purée. M’arrive une planche avec tout mon repas dessus, pain maison (foccaccia) et couverts compris. Ça surprend un peu quand on ne s’y attend pas, ce qui ne sera pas votre cas puisque vous me lisez. Deux jolis pots en verre, on soulève, on pioche. Nougat de chèvre frais dense et travaillé, dessus des bricoles végétales aux découpes précises agrémentent, granny smith, ciboulette, radis, fenouil et même des fruits secs… Etonnant! 14,5/20. Un pot plus grand pour suprême de pintade, champignons et purée. Fond de purée tradi recouverte du volatile prédécoupé (autrement on ne s’en sortirait pas dans le pot), sauce crémée qui arrose, champignons de Paris cuisinés pour fignoler le travail. Ce genre de plat est moins glamour à boulotter que dans une assiette, mais les saveurs sont bien là, de la vraie cuisine. 14,5/20. Les tarifs? Accrochez-vous au pinceau: menu complet 15,90€ et ma formule… 13,90€! Vu la qualité de produits (bio, local et artisanal) et le travail mis dessus, l’idée est salutaire pour le duodénum et le porte-monnaie non? D’autant qu’à l’instar d’autres (rares) établissements appliqués de la Joliette, l’idée végétarienne est mise en avant. J’ai fini de causer? Non. L’équipe est composée de personnes en situation de handicap, formées et insérées dans le métier, salle ou cuisine. Et ça fonctionne bigrement.

L’entreprise de Virginie Capitaine est privée (pas une association) et dégage de fait les préjugés de nos cerveaux embrumés. Bref! Pour ce qui concerne cette fort bonne gamelle: elle se situe à deux pas des Terrasses Du Port, ça vous évitera de vous empaler la désillusion dans du franchisé industriel. En plus et pour prolonger l’idée écolo saine, les livraisons se font à vélo si vous préférez regarder la télé en cassant une graine.

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 4.5/5★ ΨΨ½
Adresse
56 rue de Forbin
13002 MARSEILLE
Tél:09.72.96.71.28
Site : caferegal.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15,5/20
Cadre:
15/20
Pain:
focaccia maison 14,5/20
Café:1,8€
15/20
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Hervé Thibout
Spécialités
  • produits frais et fait maison
Menus
  • Formules 12,9€ et 13,9€
  • Menu 15,90€ avec choix
Fermetures
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h30
Plus…
  • Terrasse
  • A emporter
Sur place et...
A emporter
Livraison
- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 4.5/5★ ΨΨ½
Adresse
56 rue de Forbin
13002 MARSEILLE
Tél:09.72.96.71.28
Site : caferegal.fr/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
15/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
15,5/20
Cadre:
15/20
Pain:
focaccia maison 14,5/20
Café:1,8€
15/20
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
  • Chef : Hervé Thibout
Spécialités
  • produits frais et fait maison
Menus
  • Formules 12,9€ et 13,9€
  • Menu 15,90€ avec choix
Fermetures
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h30
Plus…
  • Terrasse
  • A emporter
Sur place et...
A emporter
Livraison

Café [R]égal restaurant à Marseille – Sous-titré « Cuisine locale et solidaire ». Ça veut dire quoi? En tout cas mes canetons mignons, voici un air de jamais vu encore qu’il vous soit déjà arrivé de très bien manger ailleurs! Devanture comme une épicerie de quartier et dans la foulée comme un couloir (beurk) bien décoré (ouaiii) de mobilier de récupération retapé. Au bout, un comptoir et exposition en vitrine de gourmandises faites ici. Au global dans la gamelle, aucune gnognote snackeuse pour se bichonner le coffre à lentilles. Du bon.

Un cuisinier, un vrai avec du doigté et de la pédagogie. Du genre au turbin tôt le matin à triturer du produits frais, il fait même son pain, goute ses sauces et ses jus avant sortie du plat pour le grand bain. Le mérite, faut le chercher du côté de la locomotive architecte-bâtisseuse qui sait s’entourer. Virginie Capitaine mène sa barque (facile) avec assurance et conviction, avec et grâce à une courte équipe de jeunes volontaires, sauf le chef, (un peu) plus vieux que les autres. Au menu du jour, 3 entrées/4 plats/3 desserts ce qui n’est pas rien quand le fait maison est intégral. Je choisis nougat de chèvre frais, suprême de pintade, champignons et purée. M’arrive une planche avec tout mon repas dessus, pain maison (foccaccia) et couverts compris. Ça surprend un peu quand on ne s’y attend pas, ce qui ne sera pas votre cas puisque vous me lisez. Deux jolis pots en verre, on soulève, on pioche. Nougat de chèvre frais dense et travaillé, dessus des bricoles végétales aux découpes précises agrémentent, granny smith, ciboulette, radis, fenouil et même des fruits secs… Etonnant! 14,5/20. Un pot plus grand pour suprême de pintade, champignons et purée. Fond de purée tradi recouverte du volatile prédécoupé (autrement on ne s’en sortirait pas dans le pot), sauce crémée qui arrose, champignons de Paris cuisinés pour fignoler le travail. Ce genre de plat est moins glamour à boulotter que dans une assiette, mais les saveurs sont bien là, de la vraie cuisine. 14,5/20. Les tarifs? Accrochez-vous au pinceau: menu complet 15,90€ et ma formule… 13,90€! Vu la qualité de produits (bio, local et artisanal) et le travail mis dessus, l’idée est salutaire pour le duodénum et le porte-monnaie non? D’autant qu’à l’instar d’autres (rares) établissements appliqués de la Joliette, l’idée végétarienne est mise en avant. J’ai fini de causer? Non. L’équipe est composée de personnes en situation de handicap, formées et insérées dans le métier, salle ou cuisine. Et ça fonctionne bigrement.

L’entreprise de Virginie Capitaine est privée (pas une association) et dégage de fait les préjugés de nos cerveaux embrumés. Bref! Pour ce qui concerne cette fort bonne gamelle: elle se situe à deux pas des Terrasses Du Port, ça vous évitera de vous empaler la désillusion dans du franchisé industriel. En plus et pour prolonger l’idée écolo saine, les livraisons se font à vélo si vous préférez regarder la télé en cassant une graine.