A L’Baraque

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2020 3.5/5★ ΨΨ
3.5

A l’Baraque restaurant Martigues – Pour tout dire, je passais juste devant un matin vers les 9h, observant une jeune femme qui astiquait avec ardeur les vitres de la façade de son petit établissement un peu planqué. Des tauliers assujettis à la discipline ne sont pas tellement fréquents. Surtout à 9h du matin où ils roupillent encore en laissant Brake faire la cuisine à leur place. Enfin bref! C’est tellement important de faire une 1ère bonne impression de netteté au client potentiel qui pourrait éventuellement entrer, si on lui donne envie.

Posée à deux pas du Stade Turcan, une ambassade culinaire du département du Nord, qui propose quelques spécialités mises en lumière par la mode du genre véhiculée par le réalisateur-acteur-producteur Dany Boon lors du film Les Ch’tis. Pas les plus complexes des recettes, mais la boutique offre une approche sincère: salade de toasts chauds au Maroilles, fricadelle, patates-harengs, poulet au Maroilles, carbonade flamande, une entrecôte pour les accrocs qui aura l’avantage d’être servies avec des frites fraiches cuites au gras de bœuf, ne loupez pas cette cuisson infiniment plus légère et goûteuse que vous le supposez, peut-être. Et pour moi, Welsh. Hein? Ce plat d’origine galloise adopté par le Nord français n’est pas à refiler à l’obsessionnel anti-bourrelets qui attend en trépignant l’époque des serviettes de plage. Encore que, une fois de temps en temps, ça peut pas faire de mal. Et même plutôt du bien! Plat à gratin avec dedans, tranche de pain de campagne moutardé, jambon, cheddar fondu à la bière, ensemble gratiné avec à la fin, œuf au plat posé dessus. Servi presque en ébullition (gaffe). Je n’ai pas boudé mon plaisir animal dans ce mélange de fromage fondu et de pain, même s’il manquait un peu d’idée saucière pour lubrifier l’ensemble. A côté, salade verte et cubes de tomate, et frites maison comme décrites plus haut. 14/20. Dans la formule du jour est compris le dessert, pour ma part une panacotta maitrisée toute en douceur, peu gélatineuse servie dans son moindre apparat: un verre. 14/20. Pour une formule à 14,90€, l’affaire est bonne non?

Lui est en cuisine, il s’appelle Jérôme et n’est pas du tout nordiste mais totalement sudiste. Pile le contraire de Marie à l’accueil et au service, sourire franc et lumineux vissé au minois. Ça fait la différence entre escrocs de la tambouille qui vous prennent pour des CB sur pattes, et restaurateurs qui cherchent avant tout à faire plaisir au client qui prend la peine d’entrer chez eux pour casser la croûte. On fonce tête baissée et bouche ouverte! Vindious!