La Chouette a sa Place restaurant Venelles – Boutique pas vieille puisqu’elle date de pas longtemps, reprise tout début 2022. Venelles est devenue à la mode, les restaurateurs fuient l’aimant à clients qu’est pourtant la grande Aix voisine, s’installent ici. Une façon de « mettre les villes à la campagne car l’air y est plus sain » comme disait Commerson. Du coup, beaucoup de monde à Venelles… et des restaurants en nombre!

Celui-ci fait terrasse comble en centre-ville ce midi. Le printemps pointe le pif, le soleil chasse les cumulo-nimbus et les filles raccourcissent les jupes tandis que les mâles dominants chaussent de viriles Rayban. Une ambiance décontractée entre midi et deux. J’ai préféré dedans, dans la petite salle. On voit mieux comment ça vit, comment on se parle au comptoir… Excellente ambiance entre tout le personnel, remarquable. Tout le monde semble responsable. Point de vue cuisine, ne vous attendez pas à une cuisine d’exception, le propos est ailleurs pour ce simple bistrot, dans son humanité et son ambition. Une majorité de frais et de fait maison. Une dizaine de plats basiques ardoisés de 13€ à 18€ aux tarifs adaptés à la clientèle. Tartare, bowl végétarien, burger, lasagnes, salade, escalope de poulet milanaise, bavette Angus et… tigre qui pleure. Plat asiatique thaï généralement proposé avec du faux-filet, ici remplacé par une bavette de Simmental. L’intérêt réside en principe dans la sauce avec du soja salé, tamarin, ciboulette, citronnelle, piment, ail… En principe. Sauce ici un peu éteinte, trop dans la retenue: cacahuètes, coriandre… Avec, les frites fraiches dégomme un peu le fantasme exotique du plat mais bien fait pour moi: j’ai décliné la garniture du jour, patates douces. En plus l’assiette refroidit très vite, et la viande froide…13/20 pour 18€. Desserts faits ici! A dominante de tartes! Pour moi, tarte myrtilles formidable comme serait celle de votre grand-mère! Généreuse, fagotée en habit de crumble: 14,5/20 et 6€. Café très bien et si vous allez aux toilettes, vous penserez à Alice aux pays des Merveilles. Clientèle bien boboland façon aixoise déracinée (donc), vegan et pokebowl, jus de goyaaave et thé vert pas trop fort.

Pas folle, la direction appuie sur ce que cette clientèle aime entendre: « comme à la maison » et « fait maison » et « produits de saison » et tout le baratin. Mais que cette équipe est sympa!

- Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 3/5★ ΨΨ
Adresse
45 avenue Maurice Plantier
13770 VENELLES
Tél:04.42.39.17.47
Site : la-chouette-a-sa-place.eatbu.com/
Réseaux Sociaux :
Accueil:
14,5/20
Service:
14,5/20
Qualité/prix:
14/20
Cadre:
14/20
Pain:
14,5/20
Café:Maison du Bon Café 1,6
15/20
Thé:
Toilettes:
14,5/20
Vin:
Environnement:
Aux fourneaux
    Spécialités
    • terrasse au soleil
    Menus
    • Plat du jour
    • Ardoise
    • Sandwichs
    • Enfant 10€
    Fermetures
    • Fermeture se renseigner
    Plus…
    • Terrasse
    Sur place et...
    A emporter
    Livraison
    - Table testée par Le Bouche à Oreille - 2022 3/5★ ΨΨ
    Adresse
    45 avenue Maurice Plantier
    13770 VENELLES
    Tél:04.42.39.17.47
    Site : la-chouette-a-sa-place.eatbu.com/
    Réseaux Sociaux :
    Accueil:
    14,5/20
    Service:
    14,5/20
    Qualité/prix:
    14/20
    Cadre:
    14/20
    Pain:
    14,5/20
    Café:Maison du Bon Café 1,6
    15/20
    Thé:
    Toilettes:
    14,5/20
    Vin:
    Environnement:
    Aux fourneaux
      Spécialités
      • terrasse au soleil
      Menus
      • Plat du jour
      • Ardoise
      • Sandwichs
      • Enfant 10€
      Fermetures
      • Fermeture se renseigner
      Plus…
      • Terrasse
      Sur place et...
      A emporter
      Livraison

      La Chouette a sa Place restaurant Venelles – Boutique pas vieille puisqu’elle date de pas longtemps, reprise tout début 2022. Venelles est devenue à la mode, les restaurateurs fuient l’aimant à clients qu’est pourtant la grande Aix voisine, s’installent ici. Une façon de « mettre les villes à la campagne car l’air y est plus sain » comme disait Commerson. Du coup, beaucoup de monde à Venelles… et des restaurants en nombre!

      Celui-ci fait terrasse comble en centre-ville ce midi. Le printemps pointe le pif, le soleil chasse les cumulo-nimbus et les filles raccourcissent les jupes tandis que les mâles dominants chaussent de viriles Rayban. Une ambiance décontractée entre midi et deux. J’ai préféré dedans, dans la petite salle. On voit mieux comment ça vit, comment on se parle au comptoir… Excellente ambiance entre tout le personnel, remarquable. Tout le monde semble responsable. Point de vue cuisine, ne vous attendez pas à une cuisine d’exception, le propos est ailleurs pour ce simple bistrot, dans son humanité et son ambition. Une majorité de frais et de fait maison. Une dizaine de plats basiques ardoisés de 13€ à 18€ aux tarifs adaptés à la clientèle. Tartare, bowl végétarien, burger, lasagnes, salade, escalope de poulet milanaise, bavette Angus et… tigre qui pleure. Plat asiatique thaï généralement proposé avec du faux-filet, ici remplacé par une bavette de Simmental. L’intérêt réside en principe dans la sauce avec du soja salé, tamarin, ciboulette, citronnelle, piment, ail… En principe. Sauce ici un peu éteinte, trop dans la retenue: cacahuètes, coriandre… Avec, les frites fraiches dégomme un peu le fantasme exotique du plat mais bien fait pour moi: j’ai décliné la garniture du jour, patates douces. En plus l’assiette refroidit très vite, et la viande froide…13/20 pour 18€. Desserts faits ici! A dominante de tartes! Pour moi, tarte myrtilles formidable comme serait celle de votre grand-mère! Généreuse, fagotée en habit de crumble: 14,5/20 et 6€. Café très bien et si vous allez aux toilettes, vous penserez à Alice aux pays des Merveilles. Clientèle bien boboland façon aixoise déracinée (donc), vegan et pokebowl, jus de goyaaave et thé vert pas trop fort.

      Pas folle, la direction appuie sur ce que cette clientèle aime entendre: « comme à la maison » et « fait maison » et « produits de saison » et tout le baratin. Mais que cette équipe est sympa!