Je sais bien que geindre est dans l'air du temps mais là, la qualité des restaurants est vraiment au plus bas. Je vous parlerais bien de bagnoles, de la Bourse ou de la qualité de la lingerie aux Galeries Lafayette mais moi mon truc, c'est le resto. Oui, la qualité des assiettes en est baisse considérable, surtout le long du littoral où la manne touristique fait des ravages! Et l'industrie agro-alimentaire un malheur! Jamais dans mes pérégrinations de cobaye ambulant je n'ai aussi mal mangé que depuis 3 ou 4 ans. Avec plus de 350 repas par an, les statistiques nous arrivent naturellement sur le pif: 50% des restaurants (ou prétendus tels) sont hors-jeu selon nos critères. Un désastre. La bouteille à moitié-pleine? 50% sont donc plutôt corrects et éventuellement positivement référencés dans nos saintes pages! Comme les mauvais. C'est même une des spécificités du "Bouche à Oreille" depuis 29 ans: "Les bonnes tables, les mauvaises et celles à éviter".