EDITO DU TRIMESTRE Forums Le Forum des Gourmands Le VOG…la galère

  • Ce sujet contient 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par angelpv11, le il y a 3 jours et 9 heures.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #24419 Répondre
    JDF
    Admin bbPress

    La St Valentin…L’amour, la fête…mais pas dans l’assiette, pour nos 2 couples qui voulaient satisfaire aux plaisirs de la chère avant que de succomber (éventuellement)à ceux des corps.Arrivés vers 20h45 au « VOG » (3 chandeliers sur le B-O), accueillis par la jeune femme que nous reconnaissons être Marie et installés à notre table réservée, notre (long)chemin de croix commence…Une demi-heure plus tard, après quelques appels du regard désespérés à l’attention de la jeune femme, nous commandons, enfin, déshidratés par la climatisation et les olives offertes sur table , un Côte de Beaune qui nous fera patienter jusqu’au début du repas…A ma demande, elle nous change les atroces verres « ballon » dressés sur table, dignes d’un bon bistrot de quartier (ou du port de Bandol ?!!)mais malvenus dans un établissement de ce niveau, en des verres plus acceptables, « ce qui est normal » nous rajoutant même la jeune femme…Un coup d’oeil aux tables voisines nous confirme que toutes les bouteilles de vin ont été servies dans les tristes « ballons »…Dégustation : un peu bouchonné, mais nous avons faim, nous sommes amoureux et nous ne voulons pas gâcher la fête qui s’annonce…La commande est prise : un wok de poulet et un tartare pour les filles (elles sacrifieront quelques calories au dessert), un risotto aux courgettes/Serrano grillé pour mon ami (qui, lui aussi, fera quelques footing de plus pour éliminer le dessert qu’il entrevoit déjà) et pour l’auteur de ces modestes lignes, qui, s’il a aussi quelques grammes à perdre, n’aime pas les sucreries, des supions en entrée (spécialité) et des calamars à la plancha/légumes du jour en plat …3/4 d’heure et beaucoup d’olives et gressins plus tard, mes supions (spécialité) sont là : je comprends, à leur vue, que je ne vais beaucoup manger ce soir…Sortis de leur torpeur figée d’un sac Metro ou Promocash rayon « Surgelés », ils essaient de faire bonne figure dans l’assiette, mais font néanmoins une rude concurrence au plus solide des caoutchoucs dans la bouche. Un seul suffira à mettre à mal nos maxillaires unanimes…Heureusement que le panonceau à l’entrée spécifie « Produits frais »… (Tiens, un hélicoptère passe au dessus de nous…)Une demi-heure plus tard, et l’assiette emportée pleine sans commentaire de la serveuse, arrive la suite.Pour le wok de poulet, c’est un plat de pates renfermant ci et là des morceaux de volatile (indéterminé). Règle élémentaire que m’a apprise ma maman : on peut faire cuire des pates avec un bouillon « Kub » ou autre, mais attention au sel…On ne doit pas saler l’eau…Si on oublie ce détail, et qu’en plus, pour faire asiatique, on rajoute du Soja, on sert non pas un wok, mais un marais salant…Une autre assiette qui repartira aux trois quarts pleine.(Tiens, un autre hélico passe : ils doivent vouloir récupérer les clients qui sortent..)Un détail, au passage : c’est la première fois que l’on me sert, au restaurant, du pain tranché acheté en supermarché sous sachet plastique (sachets qui traînent, d’ailleurs, sur une des tables près du « pass »). Lorsque l’on sait que la St Valentin est une des grosses soirées de l’année pour les restaurateurs (presqu’au niveau d’une soirée « Noël ou Réveillon), on reste perplexe sur la gestion du patron…Mais revenons à nos moutons : le risotto va-t-il redresser le niveau ?Que nenni ! Le jambon cru est sec (on l’aurait aimé croustillant, légèrement coloré), le riz n’a rien de l’Arborio nécessaire à un vrai risotto et les courgettes craquent sous la dent…comme au meilleur temps de la « Nouvelle Cuisine »…Mais la faim a ses raisons et mon voisin engloutit son assiette.Le tartare de ma douce : soyons clair, elle n’en aura pas une indigestion ! 80 grammes, peut-être 100 avec les ingrédients, accompagnés d’une salade nue (oui, nue, sans aucune sauce…) et de quelques frites assez bonnes quoique industrielles.(Encore un hélico qui passe : il doit y avoir une manif de clients en colère…)Mes calamars à la plancha/légume du jour : en fait des encornets (c’est mieux), bien cuits mais mauvaisement parfumés, comme le légume du jour qui les accompagne, en fait une simple poignée de dés de courgettes cuits à l’eau baignant dans une sauce plus ou moins grasse.2h20 pour tout ça : nous n’en pouvons plus…Un rapide détour par les toilettes pour demander au passage l’addition (tant pis ou tant mieux pour les gourmands des desserts) me permet d’apercevoir un « pass » rempli à rabord (pas très ragoûtant) et de me trouver nez à nez (si je puis dire) avec mon hélico de la soirée : en fait, le sèche-mains des toilettes qui donne pratiquement sur la salle avec le bruit qui nous a tant intrigués !En partant, nos compagnes ont été apparemment les seules à ne pas se voir offrir une des roses prévues pour chaque convive féminine à l’occasion de cette fête des amoureux : charmante attention au demeurant, qui devrait faire réfléchir le « chef » : il a peut-être de l’avenir en se reconvertissant en fleuriste…………

    #24421 Répondre
    gargantua83
    Invité

    allez dans un restaurant qu il soit renommée ou non,c est fini pour ma part,que ce soit saint valentin,fete des peres ou autres fetes c est inutile,a croire que tout restaurants ces jours de fete perde le pied,la plupart du temps et bien souvent menu obligatoire et c est la que tout ce corse…trop souvent de mauvaise opinion ces jours la.

    #24422 Répondre
    LA REDACTION
    Invité

    … pas mieux!

    #24425 Répondre
    scapin
    Invité

    Alors si pas mieux,adieux chandeliers.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
Répondre à : Le VOG…la galère
Vos informations: