Wynn Café

2.5

Je « Trenet » sur la RN 7 en direction de Saint-Maximin, j’avais faim.

Un cabanon façon mini-ranch avec enseigne flashy, je l’ai vu comme le cow-boy remarque la lumière dans un saloon: « Wynn Café » que ça s’appelle, étranger. C’est au milieu de nulle part, vignes d’un côté et plein de rien des autres, un parking sans chevaux, une terrasse couverte. A l’intérieur comme on voit rien: on verra bien. J’y ai vu le patron un peu pâlot (un « visage pâle ») qui faisait le ménage dans sa discothèque en rouge et noir. Il ne s’agit donc pas d’un cabanon mais d’un Mas, Jeanne. Une discothèque-bar-lounge-clubbing-bar à tapas et accessoirement restaurant. Sur le coup des 13h en passant le balai, le patron chante sur Michael Jackson dans les haut-parleurs. C’est marrant. On le sens vraiment habité par cette musique.

A un moment j’ai pensé monter sur la table et faire le Moonwalk pour lui faire plaisir, mais elle n’a pas l’air bien solide. Bref! On mange quoi? Des salades, entre 14,90€ et 16,90€. Des tapas dès 6,50€. Des burgers de 13€ à 15,90€. Tagliatelles et gnocchis, saumon et 5 ou 6 viandes… options « burger »: rien d’autre ne m’intéresse, c’est vous dire le marasme. Le « BBQ »: cheddar, bacon grillé, oignons saisis, sauce barbecue et un sacré morceau de viande hachée! Mieux! L’impression que les portions sont doubles! Viande surveillée à la cuisson en plus! Je n’ai pas boudé mon plaisir animal de bouffer avec les mains. Non, je mens: impossible de manger un tel burger à la main. Les frites oui, mais non merci. Pourquoi? Elles sont marron foncé. L’huile est fatiguée. Dommage car la patate est fraiche. 14,5/20 pour le sandwich et 10/20 pour les frites font une moyenne de 12,25/20.

En tout cas, ce hamburger vendu 14,90€ vous changera des insupportables misères des franchises habituelles par sa générosité et sa qualité de viande. Remarquez qu’à de tels tarifs, c’est la moindre des choses. Bref! Café bof. A voir les pubs et les flyers divers le taulier ne ménage pas sa peine pour attirer du monde dans son estanco, mais ça ne marche pas tellement ce midi: nous étions 3 clients sur 2 tables. Sans compter Michael Jackson.