Taj Mahal

2.5

Bravo, vous êtes perspicace: un restaurant indien. Ou pakistanais, allez savoir.

Le genre est trouble tant les deux cuisines se ressemblent. Le rigolo, c’est le mobilier chinois des prédécesseurs conservé, et la déco rococo. Le moins rigolo, c’est l’accueil et si le jeune fait du mieux qu’il peut, le responsable fait une tronche de 6 pieds de long, ne dit pas bonjour, tout juste s’il vous voit, et quand il vous cause il baragouine sans efforts comme si on devait forcément comprendre. On culpabilise un peu de demander de répéter. Il serait au moins un peu sympathique, ça aiderait au rapprochement des peuples quand les hommes vivront d’amour il n’y aura plus de misère. Enfin bon. Affichée dehors, une formule à 11,99€. Quelle précision! Le marketing des années 80 appliqué sur le terrain. Ce menu à 11,99€ intègre un petit buffet d’une huitaine d’entrées froides qui n’ont rien à voir avec la cuisine indienne: pâtes, patate mayo, céleri rémoulade, tomate mozza, carottes râpées… comme à Flunch.

Et un plat choisi à la carte: intéressant même s’ils ne dépassent pas les 13,5€. Tout le monde a pris cette formule, d’autant qu’un nan simple (2€ à la carte) est compris dans le prix, ce fameux pain cuit au four tandoor. Justement. Mon naan fromage (4€) n’est pas assez cuit. Le four n’est pas assez chaud. Dommage, comme une crêpe au froment ratée. Ce naan est du menu à 21€ que je choisis. Avec en entrée « poulet tandoori ». « Cuisse de poulet aux épices cuite dan la terre cuite ». Sacré morceau, bravo. L’assaisonnement est un peu faiblard, et la cuisson poussive. Normal: je rappelle que le four n’est pas assez chaud. Sur l’autre moitié de l’assiette, de la salade verte et des tomates mais surtout, les deux sauces qu’on trouve habituellement servies à part dans des ramequins. Le mélange de l’ensemble est inévitable. 12/20 quand même pour la générosité.

Suit « agneau sauce curry ». Déception visuelle: une timbale de riz basmati très correcte avec un demi papadum au cumin (galette sèche), 4 ou 5 morceaux d’agneau tendre dans une sauce lourde marron foncée. Et de la coriandre. Si tu n’as pas de coriandre dans un plat exotique, t’a raté ta vie. Très court de la portion mais il est probable que le cuisinier m’a servi comme tous les autres clients qui ont pris la formule à 11,99€: en rabiotant sur la quantité. Bref! 12/20. Dessert avec le célèbre « kulfi mangue » ici prédécoupé en cube: pertinent tant cette glace dure est cauchemardesque à attaquer à la petite cuillère! Crème, lait Gloria et cardamome. 14/20. Directeur antipathique mais il m’offre le café. 21€. Merci au revoir. Oh mon dieu. Que la vitre de la porte d’entrée est sale.