Les Tables De La Fontaine

5

LES TABLES DE LA FONTAINE restaurant à SALON DE PROVENCE - Le Bouche à OreilleBonheur simple d’un plat soigné? Sourires francs sans coup de bambou en fin de repas? Envie de saisir la vie du bon côté seul ou accompagné? Vous êtes en plein dans le mille, et aussi en plein centre de Salon de Provence! Jolie placette au calme, le cœur du centre historique, ses vieilles pierres et sa fontaine… non: pas la célèbre fontaine moussue. La terrasse de Christelle et Frédéric Carton s’est ouverte au chaland la première fois en juin 2016! Et puisque vous êtes sages comme des images et que vous ne chahutez pas, en attendant la récré je vous refile quelques recettes du moment: foie gras, saumon fumé sur place, terrine de campagne du chef, escargots, os à moelle, médaillons de lotte à la graine de moutarde, côte de taureau sauce marchand de vin, andouillette 5A flambée au genièvre, et des recettes AOC nord de la France comme le welch royal et la carbonade flamande. Car les Carton sont natifs de Dunkerque. Pour autant le chef n’est pas resté les deux pieds dans le même sabot, même si pendant 10 ans il a tenu les cuisines des « 3 brasseurs » à Dunkerque! Val d’Isère, la Corse et même Belle-Ile en Mer dont il garde un souvenir ému. Bref! Etablissement rempli de clients ce midi.

LES TABLES DE LA FONTAINE restaurant à SALON DE PROVENCE - Le Bouche à Oreille Ça fait plaisir! Les deux savent compter: nombre de retraités et de banquiers se régalent du menu complet à 14,90€! Opération séduction avec « cuisses de grenouilles en persillade ». Des dodues à la cuisson idéale, et la persillade a fricoté avec la poêle. Remarque: décoration superflue pour ce genre de plats appelant à la sobriété… mais j’ai tout saucé avec le bon pain! 14,5/20 pour 8,5€! Suite « filet de bœuf sauce Maroilles » proposé avec gratin dauphinois. Non seulement le chef est fin saucier, mais il a l’œil sur les cuissons! Viande saignante à cœur, presque croutée autour sans être ferrée! Du grand art! Et attention! Accrochez-vous au pinceau! 18,50€ et 15/20! Vu la copieuseté caractérisée, j’ai vite su ne pas prendre de dessert. Une restauration traditionnelle bien rodée, produits bruts et frais. L’originalité forcenée semble exclue mais méfiance, le chef en a sous la pédale. Et puis faire très bon en restant simple n’est pas à la portée de n’importe quel cuisinier. Bref! Chaleureuse salle, la trentaine de couverts. Tenue avec une extrême cordialité par Christelle Carton, grands yeux et grand sourire. Une belle idée de table éloignée de la pesanteur modeuse, une bonne habitude à prendre et à garder, appétits de colibri s’abstenir.