Saveurs Du Vietnam

0

Tiens. Encore du balèze.

J’étais parti pour un italien: porte close. J’avais un plutôt bon souvenir d’ici: allez hop! La salle est désormais aussi humide que triste, c’est vous dire mes rhumatismes. L’absence d’entretien général saute aux yeux, murs dégradés de salpêtre, en allant faire mon professionnel pipi de contrôle j’étais comme Brad Davis dans une prison turque (film Midnight Express 1978). Enfin bon: les temps sont durs et les affaires difficiles, le ripolinage est peut-être prévu pour plus tard, allez savoir. Mais le repas, c’est pour tout de suite. Menus à partir de 19,50€. Du coup, vu les desserts: carte! J’apprécie généralement les soupes asiatiques.

Entrée « potage asperge et crabe ». Que c’est mauvais. Un brouet infâme, le mot n’est pas trop fort mais le goût si. La boite de conserve de miettes de crabe entamée doit dater de Mao! Une infection! De l’œuf (bon courage)(merci), des bouts d’asperge molle en bocal et un peu de coriandre dessus. Les gens aiment bien la coriandre alors on en met partout, elle masque les odeurs douteuses. Rien boulotté du truc, ce qui n’a pas ému le taulier. Peut-être même qu’il trouve ça normal. 3/20 pour 9€. Un peu d’espoir avec le « porc au caramel ». En effet, la sauce n’est pas comme souvent trop chargée en soja et glucose. Une sorte de bol avec des bouts de viande caractéristiques très durs et très secs, ou trop gras qui sentent. Ils trempent dans un bouillon clair avec un peu de fond de veau dilué: pas bon, pas envie de saucer, tant mieux, pas de pain. Un oignon coupé en rondelle et pour couvrir: encore de la coriandre. Les gens aiment bien la coriandre alors on en met partout, elle masque les odeurs douteuses. Quoique réchauffé au micro-onde, le riz blanc à part (2€) s’en tire bien. 5/20 pour l’ensemble, et 10€.

Service forcé en amabilité, nappes en papier gaufré, verres Arkoroc. Un couple de retraités s’esbaudit du charme puissant de l’endroit, c’est comme là-bas, commentant leur satisfaction auprès du taulier sur le ton colonisateur genre « on connait bien votre pays », merci de nous ramener encore des nougats mon bon. Nougats que les deux ébahis trempent dans leur verre de rosé. Enfin bon. Faudra dépasser les 15€ pour pouvoir régler votre supplice en CB. Faut demander un coup de tampon. Faut demander la TVA. Et puis quelle saleté! Je suis même étonné que la taule soit encore ouverte! Par exemple les interrupteurs sont crasseux, et je n’ai pas bu d’eau du pot. Et puis quoi encore. Au niveau de la ligne d’eau et malgré l’obscurité j’observe avec consternation un centimètre de crasse sur le blanc de la faïence. Autant dire que nous ne pouvons pas rester amibes dans de telles conditions.