Restaurant Entre-Nous

4

RESTAURANT ENTRE-NOUS restaurant à TOULON - Le Bouche à OreilleJ’ai précisé: « restaurant ». Là, juste au-dessus. Pas « pour faire style », ni « pour le fun », moins encore pour la frime. Simplement, il s’agit d’un véritable restaurant selon les codes en vigueur du genre. Une forme de médiocrité y est bannie sans états d’âme. A peine 20 couverts dans une salle tirée à quatre épingles. Serviettes coton blanc pour la moustache, beaux verres pour déguster, chaises confortables pour l’arrière-train. Proposition unique sur la ville à ma connaissance: un distributeur automatique de vin au verre… à température! Epatant! Ardoise avec 3 entrées de saison inférieures ou égales à 10€ (velouté de rutabaga, foie gras maison, carpaccio d’asperges au parmesan…), trois plats avec des classiques comme l’excellente daurade royale de Corse et confit de fenouil, la daube de sanglier s’il neige encore, une bavette Angus d’Aberdeen pour le fin viandard. Mais demain est un autre jour. Les midis de semaine mes petits lapins roses, les voisins se frottent les mains et s’aiguisent les crocs avec le menu complet à 19€ décliné en formule à 15€. Pas obligé de sortir sa carte de résident toulonnais pour le « crumble de courgette au parmesan ». Produits simples mais rigueur de mise. Salés ou sucrés, les crumbles sont souvent déprimés au restaurant. Il est ici vigoureux et croustille! 14,5/20.

RESTAURANT ENTRE-NOUS restaurant à TOULON - Le Bouche à Oreille Le plat clivant en ravira certains (j’en suis): « maquereaux, moutarde à l’ancienne, petits légumes ». Trois maquereaux entiers désarêtés et alignés comme les Dalton sans Joe, recouverts d’une costaude crème à la moutarde pertinente en diable! Riz basmati, savoureuse poêlée de légumes du moment découpés en lanières et julienne. 15/20 et un vrai boulot de cuisinier. Un extra « riz au lait caramel » bien vu, caramel (évidemment) maison, riz de belle tenue. 15/20. Le moment de se gratter la tonsure: j’ouvre la boite à question. Le chef œuvre depuis une dizaine d’année sur la ville, fidèle au poste comme beaucoup de cuisiniers discrets. Ingrid Lopez, c’est la joviale patronne. Une jeune femme « qui envoie » comme on dit. Un savoir-faire professionnel omniprésent et non empesé, un grand naturel qui ne force pas le trait. Elle a ouvert son restaurant en face de la Poste de Toulon tout début 2018. Elle est passée par de quoi vous faire un collier d’étoiles: Hibiscus Ludlow en Angleterre, le Crillon (75) de Piège, Les Magnolias (94) de l’excellent Jean Chauvel et même, Bercy. Oui madame. Au cercle des directeurs du Ministère des finances. Oui môssieur. Ce qui pourrait expliquer le joli rapport qualité de la maison que nous vous conseillons de fréquenter assidument.

RESTAURANT ENTRE-NOUS restaurant à TOULON - Le Bouche à Oreille

Service dès 18h30 (sur réservation) les soirs de représentation Opéra.