Ô Grand R

2

Repris mi-2017. Un emplacement de rêve, rez-de-chaussée d’une résidence agrémentée de palmiers surplombant le port.

Autant dire qu’un déjeuner rideaux fermés serait bougrement dommage! A l’intérieur, esprit déco de brasserie soignée aux tables bien alignées, sol marron, confortables sièges rouges, serviettes en papier, grande clarté grâce aux baies vitrées puisque je vous ai dit qu’on voyait la mer, donc. Le serveur est du genre très tonique, volontiers bousculeur du rythme choisi par le client. En bon boutiquier, il vante sa carte, ses produits, j’ai les mêmes à la maison et même, on comprend qu’il n’est pas cuisinier quand il évoque la fameuse « cuisson lente » à… 80°C qu’il essaye comme argument de vente! Enfin bon.

Difficile de suivre le cuisinier dans ces recettes, de sentir un style, une ambition. A l’ardoise 3 entrées: os à moelle, chèvre chaud pané et friture. Les plats: souris d’agneau à 22€, gambas flambées 19,50€, magret au miel 26€, du poisson vanté par le serveur d’être ramené de Carro, vendu à l’unité et non au poids (pas fréquent) et « la noix d’un quasi de veau rôti » que je choisis. On m’amène « pour patienter » trois micro-bouts de bruschetta molle tellement aillée que j’ai cru embrasser Ugolin sur la bouche. Ail rotés avec ardeur toute l’après-midi. Arrive le plat: froid. C’est embêtant car même maladroit, l’effort de mise en scène est valeureux avec ses multiples garnitures. Seulement sur une assiette congelée… le petit (maxi 150g) bout de viande tiède est parfaitement rosé à l’intérieur mais pisse l’eau.

Bouts de carottes d’antan et champignons dont des girolles molles étalent leur fadeur entre une polenta crémeuse froide qui croque et un réconfortant gratin dauphinois encore chaud! Ouéééé! Ya un truc chaud sur l’assiette! 22€ (boing) pour 10/20: très court et trop cher. Je voulais enfoncer le clou de la déception avec le dessert: le vendeur assure le « moelleux cœur coulant au chocolat » maison. Je pouffais en regardant les bateaux, les mouettes qui chahutaient aussi. Ça m’apprendra à me moquer: il est fameux, maison et contrôlé. Epatant. Je vous le conseille sincèrement. 15/20 pour seulement 6,5€. C’est alors mes biens chers frères qu’il faut se poser la question: n’est-il pas ennuyeux d’entrer dans un restaurant, de s’asseoir et de passer directement au dessert?