Manon Des Sources

3

Changement de mains pour cette petite adresse du centre-ville pas forcément bien née mais qui, entre garage, station de lavage, laverie automatique et parking tire bien sa fourchette du jeu en faisant le bonheur des travailleurs des bureaux alentours entre midi et deux.

Quelques aménagements ont eu lieu, rendant notamment la terrasse plus avenante. Des entrées à partager à moins de 10€, 5 salades de 14€ et 16,50€, des plats entre 14,90€ (foie de veau) et 18€ (duo de cabillaud et gambas). Une restauration du midi sans sophistication mais volontaire à faire une majorité de plats « maison ». Nous étions 3: Mauricette, son neveu aussi vieux qu’elle, et ma pomme. Pomme qui s’est envoyée le « foie de veau (200g) servi avec écrasé de pomme de terre et légumes du moment ». L’abat cuisiné en persillade est correct, et peu aillé: tant mieux! Ça coince au niveau de l’écrasé de pomme de terre. La patate est très rustiquement laminée avec trop peu de gras, mais avec la peau: bien peu ragoutant. Et puis, pas de légumes du moment comme annoncé dans l’intitulé, sinon quelques feuilles de salade verte qui sont du moment tout le temps. 12/20 et 14,90€.

En bon parisien qui s’esbaudit devant le simple, Firmin le neveu de Mauricette s’est régalé avec « le poulpe grillé au pesto servi avec risotto crémeux et salade ». Pour avoir gouté, je confirme que le plat est malin dans sa rusticité gourmande. La moitié d’un gros poulpe entier (suffit de compter les tentacules) cuit à la plancha, cuisson dorée parfaite, badigeon de pesto presque inutile. Le risotto n’est pas loin d’être maitrisé, Firmin a tout mangé. Nous serons d’accord pour un 14/20… 17,50€ pour le prix. Mauricette quant à elle, vise « l’incontournable burger maison » au bœuf, cheddar, bacon, oignons caramélisés et frites maison. Mais c’était pour montrer à son neveu qu’elle est jeune. Beau morceau de viande, bonne préparation, bonnes frites fraiches. Un hamburger de facture correcte, mais 15€ quand même. 14/20.

Je ne me ferais jamais à un hamburger à 15€, désolé. Bref! Un couple qui a choisi un train de vie plus calme qu’auparavant pour cause justifiée de petite famille à s’occuper. Bien sympa et sans ambition mal placée, juste celle de sustenter le local sans faire de bruit, juste avec quelques amis qui apprécierons la carte des vins avec les Bandol locaux comme « La Chrétienne » et « Pieracci » qu’on affectionne aussi. Et qui nous change de la grosse cavalerie pinardière locale. Autant dire que malgré quelques petits défauts, le bon esprit est de mise dans la maison, ne vous en privez pas! Mais gaffe! Ouvert uniquement le midi!