Les Restanques du Thoronet
Hostellerie de l'Abbaye

2.5

Test printanier. Changement de propriétaire depuis notre test précédent, voilà un an ou deux.

Disparition de la multitude de menus et formules qui encombraient plus qu’ils ne donnaient de solutions. Bien peu de clients ce midi dans le grand établissement, c’est très embêtant pour observer un rythme de service qui apparait tristounet, mais suffisant pour dire que le jeune serveur est épatant. Sauf à taper dans les gros menus ou à la carte (5 entrées, 6 plats et 5 desserts) vous pouvez vous frotter au menu 24,5€ décliné en formule à 19,5€ sans alternative de choix. Avec un « velouté d’asperge » crémeux, sésame noir et ciboulette. C’est très mou en saveur d’asperge, un peu décevant. Mais ça se mange. Enfin ça se boit. 13/20.

Arrive la « souris d’agneau ». Enorme le bestiau! Dressé sur sa patte arrière! Viande correcte, confite. Purée de panais, ratatouille trop fermentée qui pousse sur l’ail macéré, forcément. 14,5/20. J’ai beau être d’un naturel curieux, j’ai décliné le dessert « gâteau carottes ». Le café n’est pas donné (2,8€) mais servi avec des biscuits. Carte des vins locale et nationale, pas excitée sur le coeff’ et c’est tant mieux! Au bilan, une prestation en demi-teinte pré-saisonnière et non lancée, comme un sportif à l’échauffement. Il y aurait probablement beaucoup plus à dire sur cette maison équipée d’un chef qui sait des choses, mais impossible d’en savoir plus.

Puisque le lieu a un certain charme avec son espace et sa terrasse devant la piscine et si l’idée vous tentait, la direction pratique parfois une promo Groupon… à l’instar des précédents tauliers! Ça permet de faire un 1er pas et d’y faire un repas, au cas où vous vouliez connaitre la maison pour « moins cher » que les gogos qui payent plein pot! Bref! Ou comment se tirer une balle dans le pied: on ne change pas une méthode qui perd.