Les Grandes Gueules

4.5

LES GRANDES GUEULES restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille« Les Grandes Gueules » sont ouvertes (c’est la moindre des choses) depuis mi-2016. Un duo adorable, personne ne mord mais vous allez déguster. Ils s’occupent de nos cas sans jouer les cadors de la gamelle: Sophie Soubeyrand dans sa cuisine ouverte et David Prunier, grand blond sans chaussure noire mais avec de bons flacons dans l’escarcelle. Ils ont opté pour le décontracté, ce qui a tendance à souvent nous gonfler la mortadelle au « Bouche à Oreille »… lorsqu’il s’accompagne de postures à la mode, cuisiniers tatoués et serveuses blasées ou l’inverse. Sauf qu’ici le héros c’est le beau produit: fruits et légumes paysans de Sainte-Marthe (13ème) et de la ferme biologique de Ravel (11ème), viandes des Hautes-Alpes (Saveurs du Pays de Serre-Ponçon), bœuf Angus bio (Arles), pain bio de la boulangerie Saint-Honoré (Endoume)… Ardoise moins fournie que l’an passée, elle a la bougeotte, une sorte de cabinet de curiosités qui suit les saisons, lisez quelques idées plus bas. Comme souvent, Mauricette décide pour nous deux! « Mix 3 entrées »: velouté Butternut, chantilly aux cèpes, saumon gravlax crème citron, salade d’andouillette de Vire pomme de terre sauce moutarde. Du gourmand travaillé, mention spéciale pour le saumon extra, fruité et ferme. 15/20 et 12€ pour l’ensemble.

LES GRANDES GUEULES restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille Curieuse comme une vieille pie, la dame au chapeau vert vise la « composition végétarienne » du jour avec velouté Butternut (encore), gratin de gnocchi au bleu, petite épeautre à la courge rôtie. Ou comment faire du savoureux sans protéine animale! 14,5/20. De mon côté « filet de loup du Frioul bio, pesto roquette, purée céleri-rave, pomme de terre vapeur, fenouil et navets glacés ». Les légumes joueurs jouent le rôle principal, ce qui n’ôte rien à la qualité du poisson. Cuisine de personnalité, singulière dans son approche, la humble Sophie Soubeyrand essayera de nous faire croire qu’elle n’est qu’une passeuse de bons produits: mon œil. Bref! 14,5/20. « Café gourmand » boulotté à deux avec « mousse au chocolat qui tue », « l’invisible aux pommes » et « fiadone ». Les 3 sont originaux: la mousse tue vraiment (argh), l’invisible est une rigolote tarte aux pommes façon clafoutis, et le fiadone est original parce que bon. Ce qui n’est pas commun tant le faiseur coutumier se croit doué parce qu’il a un 2B sur sa plaque d’immatriculation. 15/20. Formule du midi facturée 16,5€ (avec café). Patio au calme pour les belles soirées d’été et les midis clopeurs. Gros effort de la carte des vins déclinée au verre, des curiosités qui nous font éviter la grosse cavalerie coutumière. Adresse inédite jusqu’au bout du bouchon avec une cuisine créative de grande fraicheur. Une belle idée de cavale en dehors des assiettes battues.

LES GRANDES GUEULES restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille

ARTISAN – PRODUITS LOCAUX-BIO-RAISONNÉS – PATIO AU CALME – SOIRÉES "DÉCOUVERTE DE VIGNOBLES"