L’Ecailler

3

Ce n’est pas le seul dans le coin, mais en suivant les canards, on arrive chez « l’écailler ».

Ne cherchez pas un fil logique mais plutôt celui de l’eau de la Sorgue. L’enseigne annonce « spécialiste de la mer » ce qui a de quoi surprendre dans cette contrée exonérée de mouettes… mais pas de pigeons vu le contexte touristique très favorable. Bref! Jour de beau temps, jour à manger dehors. Aimable terrasse de l’autre côté: c’est là qu’on retrouve nos canards qui barbotent! Carte de fruits de mer et coquillages avec huitres Bouzigues, Marennes et Isigny. Suivant saison, oursins, bulots, langoustines, tourteau et… homard bleu breton!

Un menu à 20€ le midi. Et puis une carte non exclusive au registre maritime puisqu’on y trouve des salades sans algues, des viandes et du poisson de rivière, Albert. A la carte, lever de rideau avec « noix de St-Jacques sur son lit de poireaux vinaigrés, feuilleté de tapenade et crème balsamique ». Quelle prose! Surprise: 3 St-Jacques nacrées à cœur posées sur une fondue de poireau, baguettes de feuilletages comme des sacristains. Bien joué à l’œil, mais je regrette cet éternel gri-gri tordu de crème balsamique qui flingue l’ensemble. Le virus de trop de cuisiniers! Cela dit, c’était indiqué dans l’intitulé bavard, j’étais prévenu. 11€ pour 14/20. La suite avec « truite aux amandes, pâtes asiatiques, légumes wokés, tomates cerises rôties ». Manque plus que l’âge du capitaine. Une classique truite rôtie à la cuisson maîtrisée, légumes croquants voire un peu trop. Les amandes effilées jetées dessus fleurent bon la cuisine des années 70. Et les zigouigouis de balsamique sentent bon le tic culinaire. Pénible. 14€ pour 12/20.

Clôture sans joie attendue, j’avais raison: « baba au Rhum ». Je pleure devant ce baba surgelé, et coupé en deux. Pour 7€ le machin, on vous refourgue un demi-baba acheté 1,20€ dans n’importe quel catalogue de dealer de l’agro-alimentaire qui sévit dans le canton. 7€ pour 7/20. Service agréable au cœur de la ville. Merci pour ce moment au bord de l’eau. Bravo pour la carte des vins pertinente en blanc.