Le Roy D’Ys

1.5

Fin aout sur le port de Sanary, ça afflue, c’est donc un peu long et lascif, ça flingue donc tout romantisme mal placé, on va manger des crêpes.

Pour tout vous dire ce jour pour choisir où casser une croute, j’étais en minorité à moi tout seul face à la majorité de Mauricette et ses encore plus vieilles cousines éloignées… mais pas suffisamment. Quand elles se mettent à jacasser, elles le font soudainement en même temps, réglées comme pour la natation synchronisée, comme un bruit de fond poulailler, ça me fait des sortes d’acouphènes, mais qui viennent de dehors.

Alors donc. Une « kerchopine » à 7,70€. Lard frit en tranches et pommes cuites Mauricette adore le lard même si ici, c’est un peu court de la manière: 12/20. La « complète » à 7,70€ est conforme dans son contenu (râpé, jambon et œuf), un peu moins dans sa réalisation. Jambon moyen sur le fil du rasoir mais surtout, ça manque d’envie de plaire, de faire plaisir. Faudrait qu’une fois parti on se dise « on reviendra » mais ce n’est pas le cas. 13/20. « La Dol de Bretagne » vaut 13€ quand même, chair de crabe, avocat, champignons, crème fraiche, citron. « La Ty-Blaise » est au poireau, jambon cuit supérieur (le moyen de tout à l’heure), béchamel et râpé. Elle aurait été bien jouée avec moins de fromage: il étouffe les autres copains ingrédients de l’aventure! 8,70€ pour 13/20.

Aucune galette ne croustille sur les côtés! Comme je gardais un très mauvais souvenir des crêpes sucrées au froment caoutchouteuses, on a laissé tomber. Bilan galettes: du mou partout! Comme le service usé. Cela dit elles sont présentées sobrement, sans chichis de salades vertes, rondelles de tomates, gribouillis de balsamiques etc. et ça c’est plutôt bien vu les artistes du balsamique qui pullulent en ce moment. De salade verte si vous en voulez, faudra la payer 3,8€ et elle est servie dans un bol. Le cours de la laitue s’est envolé, on ne rigole pas avec la scarole. Ya pas que le gasoil qui augmente.