Le Makia

4.5

LE MAKIA restaurant à LA FARLEDE - Le Bouche à OreilleJe l’ai retrouvé! Champaaagne! D’autres avant moi aussi, peut-être vous. Jouer le suspens ne sert à rien. De toute façon quand vous tremperez le pif dans ses assiettes, vous entendrez la musique, reconnaitrez le style de cuisine de Bruno Hernandez. Oui, le fondateur du « Vatel » ancré dans le ciboulot de ses aficionados. Et puisque « derrière chaque grand homme se cache une femme », « Le Makia » est avant tout l’idée de Sui-Anna Hernandez. Eté 2016, elle adopte cette ancienne adresse à la sortie du village, ex « Cœur-Volant » et plus avant « La Farigoulette ». Puis en confie les cuisines à qui vous savez, tu m’étonnes. J’aurais fait pareil à sa place! C’est que la cuisine de Bruno Hernandez, c’est à la fois le sérieux et la tradition, le joyeux et la création. Et une vraie modestie professionnelle. Passé pourtant par de sacrées maisons dont il fait rarement état: Charial, Loubet, Royer et surtout Da Silva à Callas. Bref! Si dans la vie les deux font le couple, les deux font la paire au « Makia ». Où ils adoptent les valeurs « restaurant »: nappes, serviettes, beaux verres, service recta mené par Sui-Anna sourires, gentillesse et compagnie. Les tarifs serrés sont adaptés à l’attente de la clientèle du XXIème siècle avec la formule à 16€ du midi en semaine: une affaire! Et avec choix siouplé! Mauricette s’engage d’ailleurs sur le « filet mignon sauce forestière » qu’elle trouve vraiment mignon.

LE MAKIA restaurant à LA FARLEDE - Le Bouche à OreilleAssiette carrée et creuse, dressage circulaire avec purée, poêlée de légumes avec champignons dont chanterelles. 15,5/20. Son « café gourmand » ne contient pas d’Opéra mais pour autant: aucun dessert d’opérette! Maison intégral! Financier, mousse au chocolat blanc, petit fondant au chocolat noir, une panacotta, crème caramel… Et un café, forcément. 15/20. Le menu à 25€ est un condensé de plaisirs pas démodés! « Risotto aux écrevisses sauce crustacés » haut en couleurs servi dans une assiette noire, sauce d’une douceur rare, juste: 15,5/20. Je suis étonné par la présentation des « rognons de veau à la moutarde à l’ancienne ». Assiette délurée (tian, champignon, purée), presque trop sophistiquée pour ce genre de recette. Explication: pendant le service, aucune assiette n’est dressée à l’identique. Exercice de style, sur le fil. Tout saucé. 15/20. La « tarte tatin du moment » est nette, pomme confite et… ananas confit! Cocasse et réussi! Mousse chocolat blanc et sorbet citron en prime. Je prends. 15/20. Cheminée en hiver, terrasse en été… la maison du couple Hernandez a de l’allure et devrait vous plaire. Mais faudra faire votre repas du dimanche entre lundi et samedi…LE MAKIA restaurant à LA FARLEDE - Le Bouche à Oreille