Le Cigalon

4

LE CIGALON restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à OreilleEtape de gourmets indispensable en terre de Pagnol! Comme en Provence tout commence par une histoire, fut ici tourné son « Cigalon » sorti en 1935. Panorama des collines, terrasse sous les platanes au son des cigales! Allez voir les photos sur internet, j’ai pas assez de mots en stock ni de place sur la page pour décrire! Cuisine: le chef possède un bagage et une créativité lui permettant de s’élever avec aisance au dessus du rustique… qu’il propose avec les alouettes sans têtes, l’aïoli, ou les pieds paquets dans leur recette de 1896. Oui môssieur. Taquin et modeste, le chef ménage le suspens en détestant l’énoncé frimeur. Mauricette, désormais végétarienne entre ses repas, ne se doutait pas du talent de la « salade d’agneau aux noix de cajou ». Inspiration orientale aux caractéristiques saveurs délicates, dosage avec la pointe du couteau pour les épices et non un tractopelle. Sauce blanche de rêve, viande miellée. 15,5/20. Ma « daurade aux moules ». Voyez, pas du Proust dans l’intitulé. Mais alors mes petits cigalons mignons, c’est du fin cousu main sous la papille et aux mirettes. Un délice intégral de saveurs associées peu communes, osées. Chaque détail est travaillé, et ils sont nombreux.

LE CIGALON restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille Mention spéciale aux légumes cuits minute « comme le Divellec » aime souligner le chef! 15,5/20. Mon délicieux « biscuit noisettes amandes aux trois chocolats » manque un peu du croquant attendu, mais les accrocs au chocolat adouberont: 15/20. Si on votait pour le dessert de l’été, le « millefeuilles aux fraises » serait dans le trio de tête. Copieux comme pour deux. Ou trois. Crème pâtissière fameuse. 15,5/20. Je vous prie de croire que notre sens critique n’a pas été endormi par le panorama de rêve, il accompagne. Et puis la table de Pascal Parisse pourrait se trouver sur le Kilimandjaro ou au sous-sol des Galeries Lafayette, ça serait kif-kif au niveau sensation. Formé par Manuel Roche, ce marseillais a touché les étoiles en œuvrant un bon moment à la SBM à Monaco avant d’être cuisinier particulier pour de très célèbres célébrités, il vous dira. Aussi, Baumanière et j’en passe. Tant d’explications qui justifient l’éloignement de son travail d’une forme de barbarie culinaire qui prolifère, surtout en zone touristique. Restaurant âgé de 120 ans… et en pleine forme! Ah oui: cheminée en hiver!

LE CIGALON restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille

PETIT PARKING À PROXIMITÉ!