Le Bistrot Du Peuple

3

Camaraaaades! Du côté de la Plaine, rue Pastoret.

Ex « Les Pieds dans le Plat ». Epoque de l’année où toutes les terrasses de restaurants sont remplies du côté de midi. Sauf lui, « Le Bistrot du Peuple ». Pas de peuple au « Bistrot du Peuple ». On se demande des fois, on se questionne sur la santé mentale des gens. Privilégier la clope qu’on fume en terrasse ou la nourriture qu’on met dans son ventre en salle? Mon choix est fait. D’autant que je ne fume pas. Bref! L’accueil de la dame est triste à mourir, ne donne pas envie d’entrer et le service tout juste de rester: pas un seul sourire! Une douzaine de plats à l’ardoise. Tarifs entre 12,50€ et 19€.

Je fonce dans le tas avec « bocconcini de poulet, jambon cru, emmental ». Une portion considérable, mais tout le contenu de l’assiette n’est pas chaud! Quelle générosité! Pour tout dire, le chef voit double dans l’assiette! Légumes frais, carotte et courgette! Timbales de riz! Deux bocconcini (froids dedans)! Sauce crémée couleur corail en abondance, un poil trop quand même. L’expression « pour 100 balles t’as plus rien » perd tout son sens devant le tableau: 14,5/20 et 15€! Il me faisait envie, ce dessert! Un dessert débrouillard: « pomme Golden au four, caramel au beurre salé »! Ahaha! Presque plus de caramel que de fruit! 14/20 et 6€. L’air de rien, on dépasse les 20€, et le café à 2€ enfonce le clou: un Henri Blanc de la pire espèce.

Note gribouillée made in Marseille. En sortant, le cuisinier en fin de service taille la bavette avec ma pomme sur le pas de la porte. Avec son air blasé, il aime son métier. Ce furtif instant suffira à mon bonheur. A noter que la maison applique une remise jusqu’à 40% sur les tarifs le soir sur le site de « La Fourchette » qui se sucre sur la bête, le site de réservation des restaurateurs qui se tirent une balle dans le pied. Avec les 2€ par couvert que ce site encaisse pour chaque client, à un m’ment donné soit le taulier augmente les tarifs de base, soit il divise la quantité des assiettes par deux. Sinon crack!