L’Adresse

3.5

Les repreneurs du furtif « rhino dans l’ô » sont plutôt discrets et même modestes, ce qui nous change.

Il faut dire aussi que Sylvie et Serge Mauvillan ont un rapport au travail certain: dans une ancienne vie récente, ils tenaient une vraie boulangerie dans la ville (Claret). Modeste, l’emplacement l’est moins: face à la Grande Bleue, à un jet d’olive du fort Saint-Louis. Si les terrasses flambeuses ne manquent pas dans le coin pour frimer devant vos amis parisiens en virée sudiste, celles où on peut se régaler sans traumatiser la tirelire se comptent sur les doigts d’une seule main de Mickey. Et là mes petits agneaux, je vous ai tiré le bon numéro.

Une formule des midis de semaine à 16,90€ avec le café, des suggestions comme des rognons de veau, rôti de porc au figatelli, enfarinade de lamelles d’encornets, merlu sauce créole… et une carte sans prétention qui donne envie de s’enrober la panse: terrine de campagne maison, salade de poulpe aux agrumes, tartare de daurade (mangue, combawa et gingembre), cannelloni à la brousse, tatin d’agneau… et mon « roulé de quasi de veau ». Je dis « mon » car c’est le mien et personne n’a le droit d’y toucher et pis c’est tout. Surtout là où il se trouve au moment où je vous cause! Non mais! Bref! Assiette servie chaude (bravo), délicieuse farce vert de blette et ricotta, légumes du moment taillés en longs bâtonnets, purée du jour rustique et un jus de viande qui signe la présence d’un vrai cuisinier en cuisine. Ce qui nous change des faux qui n’y sont pas. Pas du genre à ouvrir la porte à 11h30 mais plutôt à 8 heures le matin après les courses, le chef. 15/20.

Le « fiadone » est des possibilités de desserts. Pas le meilleur mangé de mon existence de cobaye corsophile, mais on sent bien le citron! 14/20. Salle claire bien tenue par Sylvie et Serge Mauvillan, ainsi que leur fille Marie et son compagnon Florian. Ça fait du monde au balcon mais faut dire que quand la clientèle rameute, c’est la garantie d’être rapidement servi au cas où vous soyez pressé, ce qui serait dommage: appréciez la vue et la cuisine! On n’a que le bon temps que l’on se donne!