L'Abri-Côtier

4

Juste devant les bateaux amarrés du port qui chatouillent les doigts de pieds de la terrasse 4 saisons de la maison des Latriglia. Hein? Relisez lentement du début puis reprenez ici. La célébrité de « L’Abri-Cotier » ne s’est pas faite du jour au lendemain, elle a pris son temps, un peu à l’ancienne. C’est comme au restaurant: si à peine commandée tu as déjà l’assiette sous le nez, c’est mal parti. Bref! Dominique Latriglia est tombé très tôt dans la marmite. Une famille italienne influente question gamelle, un diplôme obtenu en 1978 à l’Ecole Hôtelière de Nice. Gènes et culture. L’envie de faire plaisir à sa table! Que ça soit avec des recettes de la Botte comme les linguines aux asperges vertes et jambon cru et autres risotto de St-Jacques et chips de jambon cru, ou avec des plats franco-français comme le turbot entier grillé sauce Champagne ou le homard entier à la plancha aux linguines et corail d’oursins… au hasard! Avec celle qui avec son chapeau vert et sa perruque de fausse blonde fait office de diner-spectacle à elle toute seule, on s’est posé le regard face aux bateaux. Surtout elle, moi je les ai dans le dos. Pas grave, j’ai boulotté « 9 huitres de Normandie, pain complet, vinaigrette à l’échalote et beurre demi-sel ». De l’Isigny dodue.

L'ABRI-CÔTIER restaurant à PORT-FREJUS - Le Bouche à Oreille Ce n’est pas qu’on jauge le cuisinier avec ce genre d’entrée, mais j’en avais envie. 14,5/20. Une poêle? Des champignons? Un peu de gras? Et voilà la « fricassée de champignons des bois, œuf fermier poché et mesclun »! Un mesclun de salade verte peut-être, mais de champignons aussi! Ha! Que c’est bon! 15/20! Le brillant saucier et méticuleux de la cuisson me régale avec un « filet de bœuf Rossini, foie gras poêlé et sauce crème truffée ». Un peu bancale sur ses appuis mais généreux de la portion, comme toujours. Un classique à 15/20. La dame au chapeau vert sirote avec délice son « agneau de 7 heures pommes de terre et légumes ». Viande confite de rêve, mais la pomme de terre ne se cantonne pas au second rôle. Cuisinée façon boulangère, un poil grassouillette ce qu’il faut. Mioum. 15/20. Nos desserts comme nulle part ailleurs. Ah bon? Ben voui. Dites-moi où trouver dans le coin d’aussi bonnes « tarte au citron meringuée » et « authentique tarte tatin »? Alors? Vous faites moins les malins hein? 15/20 les deux. Christine Latriglia mène la danse en salle, sans excès d’affabilité courbée et c’est bien ainsi. Au motif d’une virée de ce côté du Var, voici une adresse sérieuse ouverte à l’année qui pourrait répondre à vos attentes d’évitement de pièges à touristes qui pullulent dans le coin.

L'ABRI-CÔTIER restaurant à PORT-FREJUS - Le Bouche à Oreille

TERRASSE SUR LE PORT – OUVERT À L'ANNÉE – BOUILLABAISSE 48H