La Table Ronde

4

LA TABLE RONDE restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à OreilleUne crêperie comme il en existe trop peu, avec des convictions. De la crêperie approximative, c’est pas ce qui manque et vous n’avez pas besoin du « Bouche à Oreille » pour vous y empaler la déconvenue. Mais pour en dégoter une qui donne envie de vous emplafonner la soucoupe: faut connaitre, être initié, en avoir entendu parler… ce qui est probablement le cas pour les marseillais aficionados de la fameuse spécialité bretonne. En effet, la petite maison recroquevillée du côté de la Préfecture eut son heure de gloire au début des années 2000. Depuis mars 2018, la voilà réveillée par Maxime Frayssinhes, 25 ans aux derniers œufs de cormoran et regard droit comme un pêcheur de Saint-Malo… où il fut formé à la spécialité par « Zaza » cuisinière du « Petit Malouin ». Puisque vous voulez tout savoir, le jeune homme a (déjà) un passé de… jockey professionnel! Mais la galette a toujours été son dada! Point commun: rigueur obligée! Le jeune homme utilise des farines IGP bretonnes et des produits frais de saison pour les garnir. Dans le domaine spécifique de la galette, cette discipline est rare.

LA TABLE RONDE restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille Les midis de semaine, trois formules côtoient la carte d’une vingtaine de galettes, autant pour le sucré. Je m’arrache à l’habitude (je choisis toujours la Complète) avec « la Guéménette »: andouille de Guéméné, sauce moutarde à l’ancienne, confit d’oignons. Mes petits bigorneaux, j’entre ici plein fer dans une dimension rare de la spécialité. Belle présentation et belles couleurs et franche gourmandise: copieux et bien cuisiné. Car il s’agit bien d’une véritable cuisine. Précisons qu’à la commande, vous pouvez préciser une galette « croustillante »! Bref! 15/20. Côté sucré, la caramel au beurre salé maison a essayé de m’amadouer. Ça a failli réussir. Je ne suis qu’un homme, avec ses doutes, ses faiblesses. J’ai tenu bon en optant pour la « beurre salé et sucre », un classique de la crêpe froment. 14/20. Carte sage et inventive à la fois, vous verrez. Service sourire plein phare, cidre « fermier » conseillé, tables rustiques en bois, bouteilles sur étagères, éclairage chaleureux et photos noir et blanc sur murs blanc. Bel état d’esprit, celui d’une jeunesse debout. Bref! De quoi vous mettre la banane jusqu’aux oreilles et du plaisir dans le pif force 7!

LA TABLE RONDE restaurant à MARSEILLE - Le Bouche à Oreille