La Symphonie Des Plaisirs

4

LA SYMPHONIE DES PLAISIRS restaurant à LE BEAUSSET - Le Bouche à OreilleNom de baptême aléatoire, comme pioché dans « Fantasia » de Walt Disney. Alors qu’en vérité le croquignolet restaurant en fait infiniment moins dans le clinquant que son sobriquet n’augure. Proprette devanture en petits carreaux, terrasse abritée par les platanes de la place la mairie, intérieur repensé en clarté et dédié à la musique, vous comprendrez en voyant. Du soin, de la propreté. Depuis décembre 2017: un couple de quadras sourires plein phare dans leur maison. Parait que « les gens heureux n’ont pas d’histoire ». Sornettes: ces deux-là construisent l’histoire au quotidien sauf le lundi: jour de fermeture. Formule du midi à prix pensés, ardoise aux idées simples avec notamment des salades, galettes et omelettes. Comme les noms de plats ne font pas dans la frime, rien ne présageait d’un tel moment en compagnie de mon « magret de canard ». C’est que des magrets, j’en ai boulotté un paquet. Ah bah si j’m’attendais… Sacré bon cuisinier qui veille aux cuissons, réfléchit aux découpes de légumes, goute chaque sauce comme si c’était une nouvelle.

LA SYMPHONIE DES PLAISIRS restaurant à LE BEAUSSET - Le Bouche à Oreille Magret scarifié avec gras croustillant, rosé à cœur, sauce au miel non annoncée dans l’intitulé: une merveille! Quelques feuilles de salade dans un coin, délicate vinaigrette au cumin extra, poêlée de légumes confits en persillade fine. L’opération gourmandise m’a remonté le moral des culbuteurs du ciboulot! Si j’m’attendais! 15/20 pour 17€. Desserts de cuisiniers dont la « mousse au chocolat » qui confirme la volonté de « fait maison » soigné. 14/20 et 5€. Une cuisine qui ne joue pas les surréalistes ni les impressionnistes, une cuisine pour tous les jours avec quelques recettes au-dessus de la mêlée… comme mon magret! Magret frais du Sud-Ouest, pas du traficotage d’Europe Centrale. Pas pareil. Bref! Natif d’Ollioules (Beaussetan depuis 15 ans) et émancipé un temps du monde de la gamelle, Franck Panichi est revenu en cuisine par le Périgord (ça explique la qualité du magret), puis Cirio traiteur à la Seyne-sur-Mer. Un jour pas comme les autres, avec sa femme Valérie également « du métier », ils décident de reprendre cette petite affaire. J’en ai fait une très bonne en y allant manger en toute simplicité. Faites circuler l’info et aiguisez vos couteaux.

LA SYMPHONIE DES PLAISIRS restaurant à LE BEAUSSET - Le Bouche à Oreille

TERRASSE – GROUPES – PLACE DE LA MAIRIE