La Racletterie

4

Il n’est pas le premier dans la ville à s’essayer à l’exercice fromager.

Sauf que lui, avec son dynamisme joyeux et sa sympathie naturelle, on lui prédit un avenir chantant malgré le réchauffement climatique! Il s’appelle Aurélien Surrault et un jour où la trentaine était entamée, il décide « La Racletterie ». C’est nouveau, ça vient de sortir. Même l’inspecteur Clouzot devinerait les plats qu’on y sert: fondue savoyarde (17€), fondue montagnarde (23€), raclette à volonté (18€)… et quelques compléments pour étoffer la proposition comme un tartare de bœuf, un fameux hamburger-raclette, de belles salades et des planches avec fromages et charcuterie de superbe qualité! Ibériques ou italiennes!

Le midi, une formule à 15€ aguiche. Et quand le fromage aguiche, je fonds. Alors je fonce sur une « raclette » servie à l’assiette, uniquement le midi, je précise au cas où vous n’entendiez pas bien. Je n’ai jamais vu une charcuterie de cette qualité servie avec cette spécialité. Jambons cru et cuit de qualité taillés à la machine sur place, pas de ces jambons pisseux sortis d’une poche plastique pleine d’eau pour le garder sous perfusion. Aussi: chorizo, rosette, coppa IGP Italie… Les patates idoines sont cuites au four, pas à l’eau. On ne mange donc pas de l’eau. Le fromage fondu qu’elles trimballent sur le dos ne durcit pas, reste souple (impossible de savoir la marque, le patron reste muet). Avantage: évite la précipitation lors de la dégustation. Appareil à raclette traditionnel, pas les coupelles de dinette.

Si vous ne me croyez pas, passez devant le restaurant et zieutez les engins sur le comptoir. Alors? C’est pas vrai? Bref! Je me suis régalé et les affamés seront heureux d’apprendre que la raclette est à volonté pour… 18€! 14,5/20. Ma formule du midi intègre un dessert, il fait chaud: deux boules de glace artisanale, citron vert et fraise. Bonne mais un poil trop sucrées à mon gout. 14/20. Ambiance décontractée, qui ne suinte pas le folklorique montagnard à outrance, mais en distille avec finesse quelques codes: éléments décoratifs de bois, portions généreuse, produits sélectionnés préparés dans la cuisine ouverte comme dans un chalet chamoniard de Haute-Savoie! Service cordial et posé. Un très bon moment. Forcément on vous conseille le vin de Savoie Apremont blanc, histoire d’aller au bout de l’idée. Bon appétit. Merci, vous aussi.