La Petite Maison De Bras

5

LA PETITE MAISON DE BRAS restaurant à BRAS - Le Bouche à OreilleBeaucoup plus qu’un restaurant: état d’esprit sain et style culinaire dans la foulée (j’y viens, après). « La Petite Maison de Bras » est née en 2011. Lors de nos pérégrinations gourmandes on observe parfois dans le métier des restaurateurs lucides et pourtant, heureux. Ici, ils s’appellent Sonia Tallone et Patrick Haertel. Leur épanouissement personnel passait par l’ambition de nourrir de façon artisanale et sincère des individus et non une masse de consommateur. Pas le meilleur moyen pour rapidement ouvrir un compte au Panama. Mais pour être fier de son travail, y a pas mieux! Ça paraitra forcément désuet pour une certaine catégorie d’hurluberlus en toque qui récitent par cœur les cours du CAC 40 alors même qu’ils ignorent la saison des poireaux et des fraises. Juste celle des touristes et de leurs CB. Bref! Déjeuner en terrasse avec Mauricette, la révolutionnaire au chapeau vert, celle qui ne jure que par le grand air! Grand plaisir devant une cuisine scintillante de fraicheur, structurée, ponctuation douée. Faut dire que les légumes et les fruits de saison ont le sourire. Qui n’a jamais vu un radis se poiler ou un navet rigoler ne connait rien de la vie. Les jus et sauce sont presque absents et pourtant mes petits moineaux, les assiettes débordent de gout et de personnalité.

LA PETITE MAISON DE BRAS restaurant à BRAS - Le Bouche à Oreille Allez comprendre. C’est un métier, la cuisine. Menu 24€ TTC avec alternatives. « Asperges, rillette de sardines fumées et serpolet » ou « agneau fondant rémoulade de navet et céleri »: assiettes spontanées, innovantes d’associations, curieux tête à tête de grassouillet sain et de légumes tellement gouteux. 15,5/20. Le « paleron de charolais grillé gremolata » et le « filet de cabillaud jus acidulé » sont des merveilles de délicatesse. Deux fonds de jeu différents mais toujours, des garnitures douées sans trop le montrer, découpe pensée des légumes, jus courts pointus. 15,5/20 ce qui est formidable mais assez mal payé pour des recettes jamais vues ailleurs. Je suis d’accord mais c’est moi qui décide. Pour un court supplément de 4€: si vous aimez le fromage frais (vache ou chèvre suivant saison), faites-vous plaisir. Desserts dans la lignée, créatifs et enjoués, discipline du gramme non hasardeux: « chocolat, olive cacahuètes et verveine ». Pointillisme joyeux, mou, croquant… Des réserves personnelles sur l’olive dans le chocolat mais Mauricette apprécie! elle décide: 15/20. Petite merveille que « agrumes baba à la menthe et mousse légère »: fruité, acide et herbacé! Parfait! 15,5/20. Il s’agit donc d’y réserver. Oups! Bon sang que je suis bavard!

LA PETITE MAISON DE BRAS restaurant à BRAS - Le Bouche à Oreille

TERRASSE ET JARDIN CLOS EN SAISON